in

Sondage : 18% des Français refuseraient d'être vaccinés contre le Covid-19

En août, le comité d’urgence de l’Organisation Mondiale de la Santé s’est exprimé sur l’épidémie de Covid-19. Le comité a souligné que « la pandémie durerait probablement longtemps ». « Cette pandémie est une crise sanitaire exceptionnelle, dont les effets seront ressentis pendant des décennies », a déclaré le Dr Tedros au Comité dans son allocution d’ouverture vendredi. La seule issue serait le développement d’un vaccin. Par le biais de Spoutnik V, la Russie a pris une longueur d’avance mais les tests sont encore loin d’être concluants.

Cependant, la percée des anti-vax fait redouter le pire. Car pour qu’un vaccin soit efficace et enraye la maladie, il faut une large proportion de vaccinés dans la population. L’année dernière, une enquête mondiale mettait en avant qu’un Français sur trois ne croit pas que les vaccins soient sûrs. Ce qui fait de la France le pays le plus sceptique des vaccins parmi 144 étudiés.

Malgré la menace très importante représentée par le Covid-19, beaucoup refuseraient encore un vaccin. Dans une enquête menée au Royaume-Uni, à la mi-mars, 7% des personnes ont insisté sur le fait qu’elles refuseraient d’avoir un vaccin contre le coronavirus même s’il était disponible. Au début du mois d’avril, quand les services des urgences étaient débordés, ce nombre était tombé à 5%.

La réalité pandémique qui se calme un peu a ravivé les conspirations. Peut-être que la conspiration de vaccins ne peut pas supporter trop la réalité pandémique. Une enquête similaire menée en France a suggéré que 18% des interrogés un vaccin, tandis que dans un sondage à New York, la ville la plus touchée par la pandémie, 29% ont insisté sur le fait qu’ils ne consentiraient pas. Même un professionnel du sport comme Novak Djokovic avait déclaré qu’il réfléchirait à la possibilité de continuer à jouer au tennis si un vaccin devenait obligatoire pour voyager.

Cette pandémie a alimenté toutes les folles théories. L’une des plus loufoques est sans conteste le fait que le Coronavirus soit un effet du déploiement de la 5G. Les autres théories sont alimentées par les fake news et mettent en péril le déploiement d’une stratégie de vaccination massive qui sera inefficace si moins de 90% de la population ne seront pas vaccinés. Il ne faut jamais oublier que le vaccin offre deux types de protection : individuelle (directe) et collective (indirecte).

L’efficacité indirecte est l’effet du vaccin chez les non-vaccinés vivant au sein d’une population partiellement vaccinée. Elle correspond à l’immunité de groupe induite par la vaccination au sein de cette population. L’immunité de groupe repose sur le principe selon lequel les individus vaccinés ne seraient pas susceptibles de transmettre la maladie aux autres individus, diminuant la circulation du pathogène et protégeant ainsi également les non-vaccinés.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Super Payet

« N'est pas influenceur qui veut ! »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Covid-19 : des mois à venir préoccupants, seconde vague en Europe inévitable

Les tests Covid grand public (à domicile) permettraient de changer la donne…