in

Les tests Covid grand public (à domicile) permettraient de changer la donne…

Pour le gouvernement, les tests massifs de la population sont une manière d’enrayer la pandémie. En juillet dernier, le gouvernement français a déclaré qu’il pouvait tester jusqu’à 700 000 personnes par semaine. La Direction générale de la santé (DGS) a annoncé en mars que les capacités de tests de dépistage du Covid-19 en France allaient passer de 9 000 à 29 000 par jour d’ici la fin du mois de mars.

Une autre donnée à prendre en compte dans le développement d’une réponse immunitaire collective sera le développement de tests à domicile qui pourraient «changer la donne».  Michael Mina, professeur adjoint d’épidémiologie à la Chan School of Public Health de Harvard, a déclaré qu’il était optimiste que les tests de coronavirus à domicile pourraient être une percée pour arrêter la propagation communautaire du coronavirus.

Aux Etats-Unis, un pays durement touché par le Covid-19 et qui cherche à massifier sa campagne de tests, un outil de dépistage avait été développé. En mai, l’Agence américaine des médicaments (FDA) avait autorisé un nouveau kit de prélèvement d’un échantillon nasal dans le but de dépister le coronavirus. La FDA avait homologué un premier test d’un échantillon autoprélevé par un patient à la maison, dans le nez, et expédié à LapCorp, une grande chaîne de laboratoires. En mai l’agence avait approuvé un test, conçu par l’université Rutgers, qui utilise un échantillon de salive prélevé à domicile par le patient et expédié ensuite au laboratoire.

« Je pense que si nous pouvions obtenir des tests rapides à domicile dans un nombre suffisant de maisons, ils pourraient en fait servir à arrêter la propagation du virus dans la communauté. De la même manière que nous pensons que les vaccins entraînent ce que nous appelons l’immunité collective… Ces tests peuvent en fait faire la même chose. Donc, si nous pouvons les diffuser dans suffisamment de foyers et apprendre aux gens comment les utiliser et ils sont très simples à utiliser, alors je pense qu’ils peuvent vraiment changer la donne », a déclaré Michael Mina.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Super Payet

« N'est pas influenceur qui veut ! »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage : 18% des Français refuseraient d'être vaccinés contre le Covid-19

Piqûre de rappel : le dengue sévit toujours