in

Les plantations de bananes réunionnaises menacées par un champignon

Les agriculteurs Réunionnais sont inquiétés par la prolifération d’un champignon qui engendrerait une maladie sur les bananes. Bien que le fruit soit parfaitement mangeable, sa peau est tachetée, et se révèle moins attrayante pour les acheteurs.

Depuis quelques années, les cultivateurs de bananes endurent une situation pénible. Si la chair du fruit est délicieuse, la couleur extérieure ne convient pas à de nombreux clients, qui choisissent d’annuler leurs commandes. Pour certains planteurs, cette affection serait la cause d’une perte de presque la moitié de la production. Concrètement, la maladie se nomme « Freckle » et se manifeste par des taches noires sur la peau du fruit. Actuellement, tous les champs de bananes sont concernés par cette maladie, découverte en 2015 pour la toute première fois. Si 1900 t de bananes sont prévues pour l’année, cette quantité devra être réduite de 300 t, une perte considérable.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Miss Sentinelle

A l’affût de l'actualité croustillante dans l'hémisphère Sud ou dans l'hémisphère Nord ! Journaliste participatif depuis 2016 ❤

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Journée mondiale d’Alzheimer : une collecte organisée les 22 et 23 septembre au marché forain de Saint-Paul

Le secteur de la boucherie en pleine campagne d’embauche à La Réunion