in

La transition énergétique en marche à La Réunion et dans les Outre-mer

Lors de la conférence internationale de l’adaptation du changement climatique, qui s’est tenue à La Réunion, le ministre Annick Girardin a avancé des solutions pour lutter contre le réchauffement climatique. Pour combattre la montée des eaux ou les sécheresses inédites, il est impératif de passer à la transition énergétique. Si la Nouvelle-Calédonie milite pour l’énergie renouvelable en 2025, la Polynésie a développé les systèmes de la climatisation par eau de mer (SWAC), le solaire thermique, la biomasse et l’éolien offshore.

Quant à l’Union Européenne, elle investira sur les îles habitées et financera le projet pour faire en sorte que 1000 îles habitées soient décarbonées en 2030. Outre la transition énergétique, la ministre précise aussi qu’il faut s’adapter aux phénomènes climatiques extrêmes et limiter les émissions de gaz à effet de serre (neutralité carbone en 2050). En parallèle, il faut aussi passer à la transition écologique où la biodiversité joue un rôle important dans le dérèglement du climat. La barrière de corail et la mangrove empêchent la submersion marine.

Crédit photo : Facebook

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Ando R

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Grand Raid 2017 : Quand le trail Zembrocal vient compléter la diagonale des fous

Aurore Kichenin, la Réunionnaise en lice pour Miss Monde