in

L’Astrolabe au mouillage au port de la Pointe des Galets

Dans la matinée du 7 septembre 2017, l’Astrolabe a accosté à La Réunion, au port de la Pointe-des-Galets. Son arrivée a été marquée par un accueil seigneurial.

Dès lors, la base du navire polaire sera implantée à La Réunion. Tous les ans, l’Astrolabe entreprendra 2 missions d’une durée de trois mois au cours de l’été austral, au sein des Terres australes antarctiques françaises, en Terre Adélie, et transportera équipements et escadrons en direction de l’institut polaire français Émile Victor. Provenant des chantiers Piriou en Bretagne, il sera soumis à certains ajustements avant d’effectuer ses missions.

En dehors de l’été austral, le brise-glace partira en mission de surveillance et entamera également des missions de pêches aux alentours des îles Kerguelen, région économique propre à l’océan indien.
Long de 65 m, et pouvant embarquer jusqu’à 48 passagers, le navire coûterait près de 50 millions d’euros. Auparavant, le patrouilleur accomplissait ses rotations en Australie, depuis le port d’Hobart.

Crédit photo : TAAF

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Aurélie Phileas

« J'écrie, donc je suis... »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’arbre de l’année : La Réunion à nouveau en lice avec le Baobab de Trois Mares

Le pape François se cogne la tête dans sa Papamobile