in

Transition énergétique : 400 000 voitures en circulation à La Réunion et si elles étaient électriques ?

Le transport à La Réunion est une véritable problématique. Près de 400 000 véhicules circulent pour une superficie très modeste. Cela engendre des problèmes aussi bien au niveau du trafic routier, qu’à celui de l’environnement. Lors des périodes de campagne électorale aussi bien régionale, départementale ou municipale, les débats portent souvent sur des solutions pour remédier aux problématiques inhérentes à la circulation.

 

Les propositions les plus originales, parfois réellement farfelues sont alors avancées : comme la remise en route de l’ancien train. Un projet irréaliste car il y a des habitations qui sont préemptées sur le tracé.

 

Des études ont été démarrées pour la mise ne place d’un monorail. Le projet est apparu plus comme un effet d’annonce. Même si le concept est différent, ce projet a trait à la mise en place d’un rail et d’un train. Ce mot est devenu tabou, aussi bien à gauche qu’à droite, après la désillusion du projet de tram-train d’un coût de 1,6 milliard en 2010. Le concept avait une place particulière dans le cœur des Réunionnais.

 

L’une des solutions les plus économiquement viables est la vulgarisation des véhicules électriques à La Réunion avec des facilités fiscales importantes, en tout cas plus conséquentes qu’actuellement. Néanmoins, cela fait encore partie des domaines de l’utopie, le lobby de l’univers automobile est encore prépondérant : avec toute une chaîne concernée : carburant, mécaniques, garage, etc.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Miss Sentinelle

A l’affût de l'actualité croustillante dans l'hémisphère Sud ou dans l'hémisphère Nord ! Journaliste participatif depuis 2016 ❤

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Nouvelle Route du Littoral : le cris de cœur des Sudistes

Faut-il fermer définitivement la route du Littoral ?