in

Revente de Nike Air TN (fake) un business fructueux

Depuis quelques années le marché de la revente des sneakers ne fait que s’accroître surtout après la première bourse des baskets. Ces derniers font l’objet de tous les désirs des fashionistas et aussi des investisseurs. En 2016, le marché mondial tournait autour d’un milliard de dollars, celui-ci est estimé à plus de 30 milliards d’ici 2026. La revente d’un modèle comme le Nike Air TN peut rapporter deux à trois fois son prix d’achat. Il n’est pas étonnant que les Nike soient considérées comme un business lucratif. Mais, qu’est ce qui poussent les jeunes vers ce choix de marque?

Ce qui poussent les ados vers les marques

Nike qui est une marque spécialisée dans la commercialisation de chaussures dans le monde du sport et du lifestyle est devenue une enseigne la plus prisée des jeunes. Sous l’influence des publicités via les réseaux sociaux surtout (instagram, tik tok, twitter, facebook…), la plupart des ados imitent leurs icônes et veulent à tout prix leur ressembler.

L’enseigne lance régulièrement des chaussures en série limitée en collaboration avec des célébrités à noter les athlètes, basketteurs, influenceurs, etc. Il est difficile de trouver des perles rares puisque la demande est largement supérieure à l’offre. Certains se donnent beaucoup de mal pour mettre la main sur ces éditions limitées. Ce phénomène pousse les investisseurs à faire appel à des produits de contrefaçons qui semblent être vrai que l’original.

Les réplica aussi vrai que l’original

Depuis des années les fabricants de chaussures contrefaçons s’embarquent dans la mode du haut de gamme c’est-à-dire qu’ils s’entraînent à reproduire des baskets de qualité. Aujourd’hui, ils ont atteint le niveau de perfectionnisme au terme de détail. Certaines chaussures répliquées paraissent mieux que celles des originales. Il n’est plus question de parler des produits de contrefaçons mais de répliques «reps» en anglais. Il est donc très difficile de distinguer s’il s’agit de la copie ou de la chaussure Nike Air TN authentique.

Ce qu’on risque en vendant de la contrefaçon

La revente des fausses Nike est florissante que ce soit dans des boutiques physiques ou en ligne.

Aujourd’hui, il n’est pas facile de quantifier le marché de chaussures Nike de contrefaçon. Cependant, jeudi dernier un vendeur de sneakerhead est accusé d’avoir vendu des chaussures de contrefaçon sur la toile en publiant de petites annonces. Il a acheté une paire de Nike à Paris et l’a revendu en ligne. Lors de son audience il était si fière de porter ses baskets Nike. Comme tout vendeur de contrefaçon, il risque d’avoir une sanction pénale qui peut aller jusqu’à 300 000 euros et trois ans de prison.

Posteur Junior

Contenu posté par Caniard Deluxe

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement va-t-il bloquer Wish ?

Covid-19 : le préfet de La Réunion sert la vis pour les voyageurs venant de la zone rouge