in

Le gouvernement va-t-il bloquer Wish ?

A la suite d’une enquête menée par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), Wish le premier site de vente en ligne à prix cassé va disparaître temporairement du résultat des moteurs de recherche et des marketplaces dans les prochains jours. En cause, du non conformité des articles vendus aux consommateurs. Certains produits sont révélés dangereux principalement les produits cosmétiques, les jouets, les appareils électriques et les bijoux.

Wish en surveillance

Chaque année la DGCCRF effectue un test sur la sécurité et la conformité de produits proposés à la vente sur les marketplaces. En 2018, la direction a déjà alerté le site wish sur la gravité de certains jouets. La majorité engendre un étouffement et présente un risque d’étranglement à cause de “petits éléments facilement détachables“. L’année dernière, l’opérateur wish était accusé de faire des réductions de prix “trompeuses” et de mettre en vente des produits d’appel qui n’étaient pas réellement disponibles.

Ce 24 novembre 2021 sur 129 articles vendus sur la plateforme, la répression des fraudes a identifié que 32% des produits sont “dangereux” et 28% sont non conformes à la réglementation. Selon l’analyse de la DGCCRF «un grand nombre de produits sont non-conformes et dangereux, avec des taux de dangerosité particulièrement élevés pour certaines familles de produits comme les jouets (95 % non conformes, dont 45% dangereux), les appareils électriques (95 % non conformes, dont 90% dangereux) et les bijoux fantaisie (62 % dangereux)».

Au mois de juillet, la répression des fraudes a donné une sommation à toules marketplaces à se mettre en conformité sinon l’entreprise serait sous la menace d’interdiction du site sur le territoire français.

Wish déréférencé

D’ici une semaine au plus tard, la société Wish qui n’a pas donné une suite satisfaisante à la DGCCRF pour améliorer la sécurité des produits à proposer aux consommateurs et ôter les annonces de produits non conformes et/ou dangereux sur les places de marché serait déréférencé temporairement voire totalement. Cette décision a été confirmé par le ministre de l’économie Bruno Le Maire dans un communiqué ce mercredi ordonne aux principaux gestionnaires de moteurs de recherche et magasins d’applications mobiles de déréférencer le site de e-commerce Wish et son application mobile“.

Ce déréférencement va durer jusqu’à ce que Wish respecte ses obligations «tant que cet opérateur ne se sera pas mis en conformité, afin de protéger au mieux les consommateurs»:

*Wish veille à l’identification des produits que l’entreprise mis en ligne et aux marquages de sécurités sur le produit

*Wish retire les offres de produits non conformes et dangereux

Les internautes ne peuvent plus trouver wish sur les moteurs de recherche par contre ils peuvent visiter le site en saisissant directement son adresse. Affaire à suivre…

Posteur Junior

Contenu posté par Miss Sentinelle

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une proposition de « piston » qui ne passe pas à La Réunion

Revente de Nike Air TN (fake) un business fructueux