Connecte-toi

Société

De La Réunion aux États-Unis : Laurence Akossi anime une Masterclass en Floride et décroche des opportunités pour les étudiants Réunionnais

Fleur Postaire

Publié

  1 926 Compteur de vues de l'article

Laurence Akossi, accélératrice de réussite professionnelle, a représenté fièrement La Réunion lors de sa venue à la Full Sail University en Floride. En parallèle de la Masterclass animée sur le « Marketing de soi », elle a été reçue par les dirigeants de l’établissement pour échanger sur de futures opportunités.

En janvier, Laurence Akossi décollait de La Réunion pour animer deux masterclass dans des écoles internationales de renom, à Paris et en Floride. Elle a été invitée par les dirigeants des établissements pour intervenir sur le cœur de son métier, qu’elle développe à l’international depuis 12 ans : le « Marketing de soi ». Elle est ainsi intervenue à Paris au Moda Domani Institute, une école de commerce orientée vers les univers de la mode, du luxe et du design.

Quelques jours après, Laurence Akossi redécollait, cette fois-ci en direction des États-Unis, pour y rencontrer les dirigeants de la Full Sail University et y animer une nouvelle Masterclass. Communément appelée « Le Harvard de la Floride » par les étudiants américains, cet établissement prestigieux créé en 1979 est reconnu comme l’une des cinq meilleures écoles pour les programmes de business, musique, jeux vidéo, et de films américains. En parallèle de la masterclass, qui lui a permis d’intégrer la liste des conférenciers de renom qui sont intervenus par le passé (Nelly Furtado, chanteuse et compositrice, Steve Helling, journaliste et écrivain au New York Times et People Magazine, Endyia Kinney-Sterns, vice-président de Own, chaîne de Oprah Winfrey…), Laurence Akossi a participé à divers temps forts pendant toute la durée de son séjour outre-Atlantique.

Une journée découverte du campus

Dès son arrivée, Laurence Akossi a été invitée à rencontrer la direction pour échanger sur la masterclass à venir et sur d’autres projets conjoints à envisager. Elle a également eu le privilège de participer à une visite privée de l’intégralité du site étendu sur 80 hectares. « Après un accueil chaleureux et attentionné de la part de la direction, j’ai pu réaliser une visite guidée de l’établissement afin d’être en contact direct avec tous les étudiants. J’ai ainsi pu comprendre les défis rencontrés par ces derniers dans leur parcours scolaire et de les encourager. Être immergée au cœur de l’université m’a énormément apporté. Elle regorge de professeurs, généralement des professionnels du milieu, passionnés par leurs métiers. Leur façon de travailler est novatrice, et les salles de cours sont organisées de manière à favoriser l’apprentissage. On parle même de pouvoir faire une sieste ou de jouer et de se divertir quand on le veut, c’est vraiment un concept innovant à mes yeux », se réjouit Laurence Akossi.

Elle a également eu l’honneur d’être personnellement invitée à leur événement incontournable « Hall of Fame » qui invite chaque année des experts, des célébrités et des personnalités publiques, à récompenser six élèves méritant appelés « Superstars ». Vu son emploi du temps chargé, Laurence a décliné l’invitation mais se rendra disponible pour le « Hall of Fame » 2019.

 

Une rencontre émouvante avec le seul étudiant réunionnais du campus

Lors de la première rencontre avec les dirigeants, ces derniers lui ont annoncé avoir fait des recherches sur la Réunion et lui ont confirmé qu’un réunionnais étudiait actuellement sur le campus ! « Ils m’ont demandé si j’étais d’accord pour échanger avec lui, que cela lui ferait sûrement un bien fou de savoir que j’étais là. J’ai accepté avec plaisir, et j’avais hâte de partager ce moment », précise Laurence.

Elle a donc rencontré Julien Bègue pour un moment fort en émotion. Âgé de 30 ans, et originaire de Saint-Denis, Julien étudie à la Full Sail University depuis mars 2016 et projette de devenir producteur et Dj. Il est inscrit en Bachelor « Music production » et sera diplômé de l’université dans trois semaines. Ils ont pu échanger après la conférence qu’elle a donné auprès de sa classe. Julien lui a parlé de son parcours, de son installation aux États-Unis et de son intégration. Lui qui travaillait sur des chantiers dans le domaine de la construction à la Réunion, a dû s’adapter au monde américain et il l’a fait seul. « Il avait les larmes aux yeux, ça faisait deux ans qu’il n’avait pas parlé à un réunionnais en personne, c’était vraiment très émouvant », raconte Laurence. Cela fait exactement deux ans que Julien n’est pas revenu sur l’île. Après l’obtention de son diplôme, il ne rentrera pas de suite à la Réunion ; il prévoit de déménager à Los Angeles l’été prochain pour lancer sa carrière. Il a confié à Laurence que « le timing de notre rencontre était donc parfait. L’école m’a permis de faire d’énormes rencontres avec des personnalités du milieu, je pense avoir ma chance là-bas ».

De nombreux projets communs en préparation

En parallèle des échanges avec la direction, Laurence a rencontré différentes antennes du campus, et de nombreux projets ont été évoqués. Le département Business lui a demandé d’animer des webinaires pour les étudiants dans les prochaines semaines, sur différents volets : comment propulser son talent à l’international, se faire des contacts dans son industrie, se démarquer de ses concurrents…

Et le bureau international a émis le souhait de travailler avec Laurence Akossi pour organiser des échanges Réunion/Floride. « J’ai évoqué le talent des jeunes réunionnais. Nous allons mettre entre place une passerelle très intéressante pour accueillir les américains sur l’île et envoyer nos étudiants se former pour leur permettre de développer un bagage de connaissance unique », se félicite-t-elle.

Et pourquoi pas, un accompagnement pré-départ pour un bon démarrage vers l’international? Un service qui peut changer beaucoup de choses, pour les jeunes comme Julien. « J’aurais vraiment aimé avoir la chance de pouvoir rencontrer Laurence avant, je suis sûr que mon intégration aux États-Unis se serait beaucoup mieux passée. J’aurais été préparé à tout ce que j’ai vécu. En étant encadré et coaché, on peut tous y arriver, peu importe notre rêve », précise-t-il.

Des projets concrets, qui s’intègrent complètement dans les perspectives de développement que Laurence Akossi s’est fixées pour cette nouvelle année. Aujourd’hui, fondatrice et directrice du cabinet Lakossi consulting, elle a décidé de se rapprocher de son île et d’intervenir en tant qu’accélératrice de réussite professionnelle auprès des entrepreneurs, dirigeants, étudiants et artistes réunionnais. Et ce, tout en continuant ses allers/retours entre l’Amérique du Nord et La Réunion, pour faire rayonner notre territoire à l’International, et accompagner des réunionnais à exporter leur savoir-faire dans le monde entier.

  • Doss (3)
  • Totoche (1)
  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Piègue (0)

Société

Addiction au smartphone grandement remarquée auprès des pré-adolescents

Nanie

Publié

par

C’est un fait, de plus en plus de jeunes enfants ont l’habitude d’employer des smartphones. En réalité, d’après une étude réalisée en Suisse, 1 enfant sur 2 dont l’âge est compris entre 10 et 13 ans, se connecte chaque jour sur le web et y consacre environ 15 minutes au quotidien. Mais que font-ils usuellement avec un téléphone portable ? Avec les nombreuses applications mobiles qui font chaque jour leur apparition, il est normal que ces marmailles soient attirées par l’usage du smartphone.

D’ailleurs, pour bon nombre de Réunionnais, plusieurs applis sont incontournables et leur sont utiles tous les jours. Pour ces jeunes enfants, le téléphone permet principalement de visionner des vidéos en tout genre. Décidément, ils sont accros à ce gadget. Chez certaines familles, les parents font de leur mieux pour limiter l’utilisation du smartphone, car tout le monde le sait, une dépendance, peu importe à quoi, n’est jamais bénéfique à la santé.

 

  • Piègue (1)
  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Société

Trois-Mares : un concours du meilleur mangeur de boudin

Miss Sentinelle

Publié

Ce dimanche au Tampon dans le quartier de Trois-Mares se teindra une fête de quartier, les festivités seront lancées vers 8h30 par un défilé sur la rue Hubert Delisle et des animations se prolongeront tout au long de la journée.

 

Parmi les temps forts, un concours de meilleur mangeur de boudin. Vous pourrez également participer au concours du meilleur cri de cochon.

 

À rappeler que cette discipline connait un engouement en France avec un championnat, la 38e édition s’est déroulée cette année à La Pourcailhade

 

  • Totoche (2)
  • Nèrvé (1)
  • LOL (0)
  • Doss (0)
  • Piègue (0)
Continuer la lecture

Société

La Réunion : les crèches locales ne sont pas suffisantes

Nanie

Publié

par

Si ces dernières années plusieurs crèches ont été mises sur pied à La Réunion, il s’avère que le nombre de places n’est pas encore suffisant pour accueillir tous les petits de l’île. Alors que c’est la période de la rentrée scolaire, de nombreux parents se sont rués vers les crèches afin d’y inscrire leurs bambins. Malheureusement, tous les parents n’auront pas la chance d’y voir leurs enfants inscrits.

 

C’est un fait, à La Réunion, le nombre de places disponibles en crèches est nettement inférieur à la demande, en particulier dans les grandes villes. Ainsi, pour les parents qui ont vraiment besoin de confier leurs bouts de chou à ce type d’établissement, il semblerait que la solution est de procéder à l’inscription avant même que le bébé naisse. Sur l’île, le problème proviendrait des mairies, qui n’en feraient pas assez pour combler toutes les demandes. Dans tous les cas, à cette période de l’année, presque toutes les crèches affichent déjà complet.

 

Crédit photo : Flickr

  • Nèrvé (0)
  • LOL (0)
  • Totoche (0)
  • Piègue (0)
  • Doss (0)
Continuer la lecture

Les incontournables

Il y a 2 années par Ando R • 75 965

Un tunnel pour relier La Réunion à Maurice ?

226 km séparent l’île Maurice et La Réunion. Les bousculades aériennes ne manquent pas entre ces îles voisines aussi bien...

Il y a 3 années par Papangue • 114 885

Le Cari bouchon : il fallait y penser !

La créativité culinaire des Réunionnais semble être infinie et exaltante. C’est une très bonne chose pour le renouvellement de la...

Il y a 3 années par Joelle M. • 108 556

L’homme à tête de coq a été aperçu à Gillot

En novembre 1988, l’affaire était en première page du journal « Le quotidien » avec comme grand titre « le...

Il y a 3 années par Papangue • 120 661

« Mi aime quand mon fomn y tire mon mangé ! »

Une tradition presque désuète à La Réunion veut que la femme s’occupe de son homme le soir après une dure...

Il y a 3 années par Miss Sentinelle • 239 004

Un sandwich américain qui bat tous les records à La Rivière

C’est ce qu’on appelle une bataille gourmande. Les concours culinaires ont à présent le vent en poupe grâce aux émissions...

Il y a 3 années par Rudy Payet • 152 463

Qui se souvient de la 404 : la camionnette bâchée emblématique de La Réunion ?

On la reconnaît à ses gros yeux globuleux et son calandre souriant. Elle fait partie des héritages mécaniques de la...

Il y a 4 années par Bibi Jacko • 17 388

Des « soucoupes volantes » dans le ciel réunionnais

Ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’une invasion de martiens ni du débarquement d’extraterrestres belliqueux mais d’un phénomène...

Il y a 4 années par Aurélie Phileas • 67 396

Ça y est ! Le Solpak est enfin de retour !

  Si vous parlez de Solpak à un Réunionnais, il sourira, car il sait exactement ce dont il s’agit, et...

Facebook

Trending