in

Face au capitalisme grandissant, la France fait grève et refuse la transformation

Plus de 400 appels à la grève et 180 manifestations ont été recensés par la Confédération générale du Travail suite à la réforme sur le droit du travail. Emmanuel Macron a décidé de réformer la loi du travail par l’intermédiaire de 5 ordonnances. La réforme du code de travail est jugée par les syndicalistes comme non équilibrées et soumettant les salariés au pouvoir patronal.

Devant ce système de pouvoir des patrons, des victorieux côtés en Bourse, Pierre Ivorra dénonce le fonctionnement du CAC 40 à travers une chronique économique « Dans les coulisses du CAC 40 », l’univers des fortunés piloté par des spécialistes de la politique capable de se transformer en expert financier. L’auteur mène le lecteur dans un voyage ésotérique dans les saints du capitalisme, informatif, à la fois pédagogique avec une touche drôlette.

Qui sont les 40 plus grands groupes de notre économie que l’auteur parle ? Ce sont les BNP Paribas, Renault, LVMH…, des entreprises qui retentissent dans le quotidien des 60 millions d’habitants de l’Hexagone et contribuent à faire la France de nos jours. L’auteur dévoile le petit cercle des « CAC acteurs » qui affecte le système, qui contrôle l’essentiel des médias pour exécuter des faux consensus, nomenclaturiste de l’argent pour l’argent et plus encore. Il incite les Français à agir d’emblée. Les travailleurs et la société doivent prendre le pouvoir, procéder au pilotage de la production pour les intérêts économiques, sociaux et écologiques.

Crédit photo : Flickr

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Ando R

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Nou’t tout dan la mer » : une manifestation qui insuffe une dose d’espoir

Aurélien Centon lance un appel aux élus de La Réunion