in

Vente de sous-marins à l’Australie que s’est-il passé ?

Dernièrement, un accord de vente importante de sous-marin entre la France et l’Australie devait être conclu. Mais mardi dernier, une annonce d’une signature d’accord entre l’Australie et les Etats-Unis ainsi que le Royaume Uni aux dépens de l’intérêt français est publiée. Du coup, la France a rappelé illico ses ambassadeurs des Etats-Unis et d’Australie, car elle a considéré que c’est un coup dans le dos, une trahison.

Mais en quoi consiste le différend ?

C’est un contrat colossal, estimé à 56 milliards d’euro qui a été rompu. Et en plus, la place de l’industriel français Naval Group est mise de côté à cause d’Aukus, un partenariat stratégique avec l’Australie. En effet, au lieu de Naval Group, ce sera Washington, ainsi que Londres qui vont aider Canberra à se procurer de sous-marins nucléaires d’attaque. Un coup dur estime Yves Le Drian. Rappelons que le contrat a déjà été signé en 2016 , et c’est leNaval Group qui a été sélectionné pour construire les sous-marins. L’accord prévoit la construction de 12 sous marins nucléaires, coûtant environ 30 milliards d’euros. Le contrat fut signé avec l’accord des Etats-Unis. Et que le système de combat des futurs bâtiments est fourni par l’industriel américain Lockheed avec comme coût un tiers de la valeur du contrat.

Mais depuis juin, surprise pour l’Australie qui a remarqué la hausse importante du prix à cause du dépassement de coûts et d’effets de change. Le premier ministre Scott Morisson en a fait la remarque lors de sa dernière visite dans la capitale française et a alerté Paris que cette augmentation ne lui convenait pas. Le 15 juin dernier donc, d’après Franceinfo, la rupture de contrat a déjà été prête, malgré l’annonce conjointe entre les ministres de la Défense et des affaires étrangères de l’Australie et de France le 30 août dernier.

Sur Franceinfo donc, Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères a annoncé sa déception ainsi que sa colère car il estime que la France a été trahie. Et le rappel de ses deux ambassadeurs qui étaient aux Etats-Unis et l’Australie constitue une grave crise diplomatique. Il s’en prenait à Joe Biden qui de son côté essaie de résoudre le problème.

Posteur Junior

Contenu posté par Miss Sentinelle

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Saint-Denis : un incendie s’est-il déclaré à l’agence de la SEMADER ?

Éruption du Cumbre Vieja : la lave engloutit les habitations