in

Primaire de la Droite et du Centre : Sarkozy l’exception Réunionnaise

François Fillon n’a pas fait dans le détail en dominant largement les débats du premier tour de la primaire de la droite, dimanche 20 novembre. Les résultats provisoires communiqués ce lundi 21 novembre au matin par la haute autorité de la primaire l’attestent :  l’ancien Premier ministre obtient 44,1 % des voix. Il devance Alain Juppé (28,6 %) et Nicolas Sarkozy (20,6 %).

C’est un véritable camouflet pour ce dernier, pour ne pas dire une humiliation. Le très fort taux de participation a eu raison de sa dynamique. Les 4 millions d’électeurs qui se sont déplacés ont été profitables à son ancien Premier ministre qui a su garder le cap malgré le déficit affiché dans les sondages. Notons que les sympathisants réunionnais ont massivement opté pour l’ancien Président Nicolas Sarkozy avec 42,53 % des voix. François Fillon n’arrive qu’en troisième position avec 15,55% des suffrages exprimés.

Quid de l’avenir de Nicolas Sarkozy ? « Il est temps pour moi d’aborder une vie avec plus de passion privée et moins de passion publique, a-t-il dit dans un discours dans son quartier général. Bonne chance à la France, bonne chance à vous, mes chers compatriotes. Soyez certains que Français je suis, Français je reste, et que tout ce qui de près ou de loin touche à la France me touchera toujours personnellement ».

Est-ce une (énième) décision de se rétracter de la vie politique ? Rien n’est moins sûr, au vu de l’orgueil de l’ancien patron des Républicains, qui a encore la sympathie des votants réunionnais.

JP Junior

Contenu posté par Super Payet

« N'est pas influenceur qui veut ! »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Succès de Fillon : Jacques de Chateauvieux et Jean Jacques Morel ont eu le nez creux

Le Père Pedro et Lionel Messi prennent la pause