in

NUPES / RN /LR : inquiétude au niveau de l’opposition à l’Assemblée nationale

Dimanche dernier s’est tenu le second tour de l’élection législative dans les Départements d’Outre-Mer de l’Océan Indien et en métropole. Si à La Réunion, les candidats de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale soutenue par la Présidente de la Région, Huguette Bello et le chef de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon ont gagné dans 6 circonscriptions sur 7, l’inquiétude demeure au sein de l’assemblée nationale.

A la Réunion, Phillipe Naillet, Karine Lebon, Nathalie Bassire, Frédérick Maillot, Jean-Hugues Ratenon, Emeline K/Bidi et Perceval Gaillard sont les nouveaux député.es de La Réunion qui iront représenter les Réunionnaises et les Réunionnais au palais Bourbon à Paris.

Emmanuel Macron a perdu sa majorité absolue avec notamment des membres de son Gouvernement “évincé” de leurs postes suite à leur défaite notamment Justine Benin, secrétaire d’État en charge de la Mer ou encore son ministre de la santé qui ont perdu les législatives. La partie Ensemble ! n’a pas réuni les 289 députés requise.

Jean-Luc Mélenchon se présentant comme étant le Premier  Ministre lors de ces élections législatives n’a pas non plus eu la majorité requise, de même, sa proposition d’un groupe unique “NUPES” fait grincer des dents puisque le PS, EELV et le PC ne veulent pas d’un parti unique à l’assemblée nationale mais veut que chacun garde son identité. Pour rappel, le NUPES est arrivé en deuxième position du groupe majoritaire.

Du côté du Rassemblent Nationale, celui-ci a fait une percée historique en passant de 8 députés en 2017 à 90 député.es en 2022, cela se traduit notamment par le niveau de score de Marine Le Pen lors des élections présidentielles. Si le Nupes ne trouve aucune négociation, le RN serait le premier groupe d’opposition du partie Ensemble ! au sein du parlement. Marine Le Pen réussira alors son pari de regrouper la seule force de l’opposition d’Emmanuel Macron.

Les Républicains arrivent quatrième sur le classement suivi des député.es divers. Depuis l’élection Présidentielle, les LR s’affaiblissent au niveau national. A La Réunion, aucun député ne fut élu seulement à Mayotte où Mansour Kamardine, député sortant s’est imposé avec la majorité de suffrages devant son concurrent, Issa Abdou Issa, ancien Vice-Président du Département en charge de la santé.

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La redoute d’une période de canicule en France

T-Matt adresse une lettre en chanson à son père disparu