in

Maurice Gironcel : un lynchage médiatique en bonne et due forme

Son procès était attendu ce mardi 19 avril. Il sera reporté au 8 juillet à la demande de Maitre Boniface, l’avocat de Maurice Gironcel. Le maire de la commune de Sainte-Suzanne était devant le tribunal correctionnel pour achat de voix électorales lors de sa campagne municipale en 2014.

 

Bien avant ce report, un véritable lynchage médiatique à son encontre a été lancé aussi bien dans les canaux traditionnels que dans les réseaux sociaux. La présomption d’innocence est complétement jetée aux oubliettes. Le nom du maire a été jeté en pâture dans les divers médias comme s’il était d’emblée coupable des faits qui lui sont reprochés.

 

Il faut rappeler que déjà soupçonné de faits similaires en 2014, Maurice Gironcel s’est retrouvé une nouvelle fois devant la justice pour achat de voix électorales. Les soupçons sont fondés sur l’enregistrement d’une dame. Selon l’avocat du maire de Sainte-Suzanne, elle serait venue pour « piéger de la part de Daniel Alamélou ». Il faudrait laisser la justice faire son travail. Elle saura trancher et démêler le vrai du faux dans cette histoire.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Rudy Payet

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Antonny Drew, la perle guadeloupéenne à La Réunion

Christophe Sirugue propose un revenu minimum de 400 euros dès 18 ans