in

Le Premier ministre présente sa stratégie de déconfinement à l’Assemblée nationale.

Édouard Philippe présente son plan de déconfinement qui se décline dans un « triptyque » : protéger, tester isoler. 

En préambule de son propos, le Premier ministre réalise un bilan de l’action menée, il affirme, que des milliers de lits de réanimation auraient manqué si le confinement n’avait pas eu lieu.

Retour sur la polémique du port du masque : est-il utile ou pas ? Les propos du premier ministre font dans le sens du port du masque.

Le gouvernement annonce l’objectif d’au moins 700 000 tests virologiques par semaine à partir du 11 mai 2020.

Édouard Philippe souhaite également isoler au plus vite les porteurs du virus Covid-19, une forme d’isolement encadré par les acteurs publics et les partenaires sociaux. Ils auront le choix entre aller à l’hôtel, ou rester confinés chez eux, mais empêcheront leur famille de sortir. Le chef du gouvernement indique que « L’isolement n’est pas une punition, mais une action collective ».

Un déconfinement qui se déroulera en plusieurs phase, la 1ère phase démarrera le 1 phase du 11 mai et s’étendra jusqu’au 2 juin. A partir du 2 juin, la phase 2 devrait être lancé jusqu’à l’été.

Le port du masque pour les élèves des cours élémentaires n’est pas obligatoire sauf en cas de symptômes durant les cours. Pour les collégiens les masques seront obligatoires (à noter que les élèves de 4e et 3e ne rentrons pas tout de suite), des masques seront distribués à ceux qui n’ont pas pu s’en procurer . Les lycées devraient ouvrir début juin uniquement.

Sur les réseaux sociaux le doute demeure sur le fait que les parents vont envoyer leurs enfants à l’école :

Etalement des horaires et reconduction du télétravail pour lutter contre la propagation du Covid-19 : « Le télétravail doit être maintenu partout où c’est possible au moins dans les 3 semaines ».

La réouverture des bars, cafés et restaurants sera fixée fin mai. Les médiathèques, les petits musées… pourront réouvrir à partir du 11 mai 2020.

Après le 11 mai, il ne sera pas possible de pratiquer des sports collectifs, de contact et dans les lieux couverts. Les parcs et jardins pourront ouvrir dans les « départements verts ». Les plages resteront inaccessibles jusqu’au 1er juin. Les grandes manifestations sportives ne pourront se tenir avant le mois de septembre. La saison professionnelle, notamment dans le football, ne pourra donc pas reprendre.

À partir du 11 mai, les Français pourront de nouveau circuler librement sans attestation. Néanmoins, les déplacements à plus de 100 km du domicile seront autorisés seulement s’ils sont essentiels.

Edouard Philippe conclu en indiquant que « Si les conditions ne sont pas réunies, le déconfinement au 11 mai n’aura pas lieu… » et que « le succès de l’après-11 mai reposera sur le civisme des Français ».

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Zoréole

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La crise du Covid-19 aura-t-elle raison du couple Philippe – Macron ?

La maladie de Kawasaki est-elle liée au Covid-19 ?