in

[ Interview DIEMTY ] : “J’ai décidé d’écrire le refrain avant tout sur la strip-teaseuse”

 
Diemty, c’est bien ton nom ou un pseudo ? Si c’est un pseudo, a-t-il une histoire ?

Étant parti en métropole faire mes études, j’ai décidé de changer mon ancien nom d’artiste. J’ai choisi DIEMTY car, je m’appelle Dimitri.
J’ai choisi de prendre le D, le M, et le T de mon prénom et en anglais, on entend DIEMTY.

 
Peux-tu citer une chose que tu aimes particulièrement (en général dans la vie)?

J’aime découvrir ou même créer des choses. Je passe mon temps à observer les créations de diverses personnes (Peintures, textes, infrastructures, techniques vocales, chorégraphies…)
J’ai toujours envie d’apprendre, savoir des choses sur l’élaboration de projets ou d’œuvres, ou encore approfondir mes connaissances dans le domaine artistique.

 

Quand as-tu décidé de te lancer dans l’univers musical ?

Je faisais un peu de chahut dans mon cours de mathématiques un samedi matin au lycée de La Possession lors de ma deuxième seconde. La veille, un ami m’a proposé de venir le voir lui et son groupe enregistrer une chanson.
Le professeur excédé m’a sorti de la cour et j’ai décidé d’écrire mon premier texte :
« Nou fais pas la taille, et si zot i vé nou défouraille si lo Mic, car atérla tout le R.A.P lé sans faille, C’est la Z.A.C. qui vient fout’ la pagaille… »
Mon ami a adoré et m’a proposé de transformer ce texte en refrain et c’est à cet instant que tout a commencé.

 
Comment décris-tu ton style de musique ?

Je pense que je fais du Dancehall-RnB. Cependant, je pense avoir d’autres bases musicales avec les différents styles musicaux que mes proches écoutent.
Je peux m’adapter à différents styles de musique, mais ma signature vocale reste Dancehall-RnB.

 

Quelle est la particularité de tes morceaux ?

Je parle de sujets qui touchent tout le monde. Tout le monde est déjà tombé amoureux (cette fille), tout le monde s’est déchainé en boîte jusqu’à même avoir eu l’impression de faire trembler le plancher (Tremb La Terre), tout le monde veut réussir dans sa vie, mais pour se faire, il faut travailler (Fo Mi Bosse).

 

Raconte-nous l’histoire de « Gyal Dolla »
En quelque sorte, j’ai décrit une situation où un homme était dans l’ivresse face à une strip-teaseuse en lui jetant des billets tout en décrivant l’univers dans lequel il était.
Et en parallèle, je décris l’arrivée d’un homme qui était venu faire un showcase dans cette soirée où le monde était au rendez-vous dont de belles femmes.

 

Comment t’était venue l’inspiration pour cette chanson ?

On regardait le clip des Migos – Freak no More avec des amis, nous rappelant notre soirée de la veille, et puis on a commencé à freestyler sur des instrus, c’était un peu notre rituel…
Le lendemain matin DJ Vtrine, compositeur du célèbre EDF Riddim, m’avait envoyé une instru. J’ai directement écrit une chanson sur une femme vivant dans le monde de la nuit.
Si on regarde bien que ce soit la serveuse, la strip-teaseuse, ou la femme qui est venue en boîte pour s’amuser, elles ont toutes un rapport avec l’argent que ce soit pour consommer en boîte ou bien faire son travail.

J’ai décidé d’écrire le refrain avant tout sur la strip-teaseuse, car on ne va pas se mentir les regards ne seront le river que sur elle, et ça a donné :
« Gyal baisse bien ton dos-là, quand tu fais ça, on a plus de peine
Bwoy jette lui les Dolla’, Monnaie dans les reins de la Reine. » ♫
Puis les couplets parlent des femmes en général durant cette soirée, mais sans les dénigrer, car sans elles, je ne serai pas là aujourd’hui !

 

Qui sont les chanteurs/chanteuses réunionnais que tu aimes ou que tu admires, et pourquoi? Et à l’international ?

J’aime Alain PETERS, Danyel WARO, Kaf Malbar, Baster, Aim A Nou et Fenoamby.
Pour moi, ces artistes m’ont poussé à porté de l’intérêt aux styles musicaux qu’ils représentent. La base même de la Réyonnézté dans mes paroles vient de cet attrait que j’ai eu après l’écoute de leurs œuvres.

À l’international, j’aime bien BOOBA, Kanye West, Chris Brown, Michael Jackson et Vybz Kartel.
Ce sont des artistes qui pour moi excellent dans leur domaine et surtout des innovateurs.

 

Qu’est-ce qui a été le plus marquant durant ta carrière ?

J’espère que j’aurai droit à d’autres expériences de ce genre, mais ce qui m’a le plus marqué, c’est la détermination, car plein de personnes n’y croyaient pas, ou encore se disaient pas capables et pensaient que les autres ne le seraient pas non plus.
J’ai vu qu’avec de la détermination, malgré les peines et les sacrifices, on y arrive, Toujours !

 

Avec quel(le) artiste voudras-tu collaborer ?

J’aimerais travailler un titre avec TAL. Tout le monde se moque de moi ou a un petit sourire en coin quand je le dis, mais en réalité, j’adore ce qu’elle fait. Elle apporte un truc que je kiff et ça fait toute la différence.

 
Est-ce que tu as un message à faire passer à tes fans ?

Quand on veut atteindre quelque chose, même si des fois, on perd des forces, il ne faut rien lâcher. Se donner un maximum et un jour ou l’autre, les efforts seront récompensés.

 
Découvrez sans plus attendre l’un de ses clips

 
Crédit Photo: Diemty

Posteur Junior

Contenu posté par Joelle M.

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

5 commentaires

Ajouter une réponse
  1. va apprendre a chanter, pas crier .. ban fake chanteur rappeur toaster est envahi de nos jours ..
    Comment es tu devenu artiste ? LOOOOOL ARTISTE mais ouiiiii

One Ping

  1. Pingback:

Répondre à Fanny Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Coup dur pour les familles : plus votre loyer sera cher, moins vous bénéficierez des allocations logement

Un détecteur d’orages installé à La Réunion grace à des passionnés