in

OMGOMG

Un site russe défend une théorie sur les origines extraterrestre du Covid-19

Depuis le début de la pandémie, les théories complotistes et farfelues se multiplient. Selon un site russe, le coronavirus nouveau serait d’origine extraterrestre. Les auteurs de l’article étayent leur thèse par un évènement qui s’est passé le 11 octobre 2019, en Chine, une météorite est tombée en Chine. C’est de là, que se serait répandue alors l’épidémie. La météorite en question aurait transporté l’organisme – le virus – sur Terre. Le virus a une structure peu commune. Sur certaines météorites, du ribose, de la xylose et de l’arabinose avaient été découvertes. Ce sont tous des éléments constitutifs de l’acide ribonucléique – ARN. Le génome des virus peut, comme celui de tous les organismes vivants être composé d’ADN, mais, et ceci est une spécialité des virus, il peut également être constitué d’ARN, cet intermédiaire de décodage entre l’ADN et la protéine. Qu’il soit fait d’ADN ou d’ARN, le génome des virus est très petit.De là à penser qu’un assemblage pour constituer un organisme, c’est-à-dire un virus aurait pu se produire, il n’y a qu’un pas.


La théorie est cocasse, mais n’en est pas totalement farfelue. Certains organismes survivent à ces conditions extrêmes. Les archées, par exemple, des micro-organismes unicellulaires qui existent sur Terre depuis plus de trois milliards et demi d’années et vivant dans l’eau de mer salée montrent une résistance très forte aux radiations dans l’espace. Une expérience a été menée sur la station internationale. Les archées ont fait partie de cette expérimentation. De nombreux organismes de toutes sortes ont été exposés au vide spatial pendant 18 mois dans le cadre de l’expérience Biomex (ISS). Certains d’entre eux ont résisté aux conditions spatiales et à l’environnement martien simulé dans lequel ils étaient testés.
Néanmoins, la théorie se heurte à la réalité. Le Covid-19 est dû à…l’avidité et la bêtise humaine. Le trafic et la consommation d’animaux exotiques comme le pangolin favorisent l’émergence de zoonose. Les scientifiques sont encore divisés, mais la transmission du coronavirus Sars-CoV-2, l’agent étiologique du Covid-19, s’est sans doute fait à travers le contact humain avec une chauve-souris ou un pangolin. Ce dernier est une source naturelle de coronavirus mais son rôle dans l’émergence de l’épidémie de Covid-19 reste toujours incertain.

JP Junior

Contenu posté par Super Payet

« N'est pas influenceur qui veut ! »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arrêt du championnat : le PSG champion, l’OM en Ligue des champions

Covid-19 : plus de 1 000 tests réalisés sur les joueurs de la Liga dans les prochains jours