in

Près de 20 % des ménages réunionnais résident dans un logement social

Les indicateurs publiés par l’Institut d’Émission des Départements d’Outre-mer (IEDOM) mettent de nouveau en exergue la situation de précarité qui règne à La Réunion. Le département La Réunion enregistre une densité de logements sociaux supérieure au niveau national. Selon une publication de l’IEDOM, l’île compte 771 logements aidés pour 10 000 habitants contre 720 en France entière. La situation réunionnaise est toutefois mieux que celle observée en Martinique et en Guadeloupe, avec respectivement 795 et 836 logements aidés pour 10 000 habitants (1 011 en Île-de-France).

En 2013, 19,3 % des ménages réunionnais vivaient dans un logement locatif social, contre 14,1 % en France métropolitaine (hors Île-de-France). Ce poids s’accentue lorsque l’on observe uniquement les ménages locataires : 44,5 % d’entre eux sont dans le parc locatif social. Avec 67 700 logements au 1er janvier 2016, le parc locatif social occupe une place prépondérante à La Réunion. L’étude met en relief le fait que « les demandes en attente et le mal-logement (surpeuplement) sont importants ».

L’IEDOM est chargé d’assurer la continuité territoriale en matière monétaire par délégation de la Banque de France dans les cinq départements d’outre-mer et dans les collectivités de Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

JP Junior

Contenu posté par Aurélie Phileas

« J'écrie, donc je suis... »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bruno Leroux démissionne, pression sur François Fillon ?

Chômage à La Réunion : le taux le plus bas depuis 1967