in

Bruno Leroux démissionne, pression sur François Fillon ?

Certes, François Fillon a recueilli 3 635 signatures pour son parrainage, mais il n’est pas pour autant sorti de l’auberge. La récente affaire concernant Bruno Leroux est un nouveau coup qui peut (encore) lui porter préjudice. Embourbé dans une affaire presque similaire, l’éphémère ministre de l’Intérieur a quitté ses fonctions ce mardi 21 mars. Moins de vingt-quatre heures après les révélations de l’émission « Quotidien » sur les CDD de ses deux filles mineures à l’Assemblée comme assistantes parlementaires, le ministre de l’Intérieur a pris cette décision.

Pour le ministre de l’Intérieur, c’était une question d’exemplarité alors que Bruno Le Roux est un ami de François Hollande, fidèle parmi les fidèles, lui qui a été le patron des députés socialistes pendant une grande partie du quinquennat. Cette démissionne expresse est une véritable pression sur François Fillon, mis en examen pour détournement de fonds publics, notamment et qui ne veut, en aucun cas, faire machine arrière.

JP Junior

Contenu posté par Super Payet

« N'est pas influenceur qui veut ! »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une dizaine de personnes se fait bombarder par une pluie de lave.

Près de 20 % des ménages réunionnais résident dans un logement social