in

La Réunion sous couvre-feu à partir de 18 heures, une situation alarmante

Photo : Préfet de La Réunion

Ce mardi 02 mars dans l’après-midi, le préfet Jacques Billant s’est adressé aux Réunionnais face à la situation sanitaire actuelle dans l’île après s’être entretenu avec les maires de l’île. Quelques points essentiels à retenir :

La situation sanitaire devient plus complexe

A peine quelques jours suivant l’annonce du préfet sur la mise en place du couvre-feu général dans l’île, le préfet a pris des décisions importantes face à la fragilité de la situation sanitaire actuelle. Sept communes ont été récemment enregistrés parmi ceux qui ont atteint le seuil d’alerte, représentant presque la moitié de la population réunionnaise souligne Martine Ladoucette, la directrice de l’Agence Régional de santé lors de cette conférence. Une situation sanitaire préoccupante, qui pourra dégénérer si aucune amélioration ne sera constatée dans les prochains jours.

Aussi ces derniers jours, sept décès liés à la covid-19 ont été enregistrés auprès de l’Agence Régional de santé avec une hausse au niveau des taux d’incidence allant de 100 à 104 cas pour 100 000 habitants. Une situation alarmante qui tirait la sonnette d’alarme des autorités réunionnaise.

Le couvre-feu passe à 18 heures à compter de vendredi  

Face à cela, la décision est donc prise sur l’avancement du couvre-feu général à partir de 18 heures à compter de ce vendredi. Selon lui, il s’agit « d’une mesure de freinage » face à la prédominance du variant sud-africain, la dernière ligne droite qui pourra mener à un éventuel confinement. Les déplacements nocturnes seront donc limités de 18 heures à 05 heures du matin. Cette nouvelle mesure pourra tenir deux à trois semaines mais tout dépendra de l’évolution de la situation sanitaire selon les autorités.

Une réorganisation économique

  • Un service de livraison de repas à domicile jusqu’à 22 heures

Afin d’éviter de faire revivre le même cauchemar que l’année dernière au restaurateur, le préfet Jacques Billant a autorisé la mise en place d’une livraison à domicile de nourriture dans toute l’île jusqu’à 22 heures. Cela dans le but de garder l’économie « debout » malgré les contraintes sanitaires.

  • Un télétravail fortement encouragé

Le préfet faisait aussi appel aux dirigeants d’entreprise à prioriser le « télétravail » le plus tôt possible toujours dans le but de « freiner » la propagation du virus. « Les entreprises devront proposer un aménagement du temps de travail. Des solutions de télétravail chaque fois que cela est possible. Ce sont des efforts importants, des efforts difficiles, mais moindres comparés à un confinement qui mettrait en sommeil la totalité de l’économie de l’île » souligne-t-il.

  • Une attestation obligatoire pour les travailleurs de nuit

Pour les personnes qui commencent ou terminent leur travail entre 18 heures – 05 heures du matin, ils pourront se déplacer et se rendre à leur domicile ou à leur lieu de travail en se munissant d’une attestation où sera marqué la nature de son emploi. Cela justifierait son déplacement car tout déplacement sera interdit sauf muni d’une attestation justifiée, datée et signée.

JP Junior

Contenu posté par Miranaraz

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faire l’amour dans la voiture porte malheur ?

Comment bénéficier d’un bon étudiant « spécial Covid » pour revenir à La Réunion temporairement