in

« Emmerder les non-vaccinés… » : les propos d’Emmanuel Macron dépassent nos frontières

Interrogé par des lecteurs de notre confrère, Le Parisien, le chef de l’état déclare « Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout », ces propos « choquante » ont débuté à l’Assemblée nationale lors du débat sur la loi de renforcement de la gestion sanitaire qui vise à transformer le Pass Sanitaire en Pass Vaccinale. Plusieurs députés de l’opposition ont condamner les propos du Président de la République après que la séance fut suspendue et demandent la venue en vain du Premier Ministre, Jean Castex pour expliquer la raison pour laquelle le chef de l’état à tenue ces propos. De l’autre côté, 53 % des Français se disent choqués par les mots présidentiels, selon un sondage Elabe pour BFMTV, L’Express et SFR publié mercredi.

Certaines candidates à la Présidentielles condamnent elles-aussi ces propos.

«Il faut avoir le courage de dire la vérité, mais l’insulte n’est jamais la solution. Il faudra mettre fin à ce quinquennat du mépris », a fustigé la candidate Les Républicains (LR) Valérie Pécresse, sur CNews. Selon Marine Le Pen, les propos tenus par Président est une” faute morale lourde” considérant que « Emmanuel Macron ne s’est jamais considéré comme le président de tous les Français » lorsque celui-ci avait rajouté « Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen » disait Emmanuel Macron. 

Le Député Européen, Younouss Omarjee du groupe La France Insoumise à aussi condamner ces propos qui font « honte à notre pays » vis-à-vis « de nos partenaires » à l’heure où la France prend la Présidence du Conseil de l’union Européenne avait réagi lors du Débat sur France 24.

Emmanuel Macron « assume totalement » ses propos

Emmanuel Macron a affirmé vendredi assumer « totalement » ses propos controversés de mardi sur les non-vaccinés qu’il a dit avoir envie « d’emmerder », accusant certains d’entre eux de faire de « leur liberté, qui devient une irresponsabilité, un slogan ».

« Je m’émeus de la situation dans laquelle nous sommes, la vraie fracture du pays est là, quand certains font de leur liberté, qui devient une irresponsabilité, un slogan » avait déclaré devant la Presse.

Une manifestation contre le Pass Vaccinale et contre les propos du Président auront lieu ce samedi à Barachois (Saint-Denis) et à Saint-Pierre.

Ce samedi 8 janvier, une manifestation est prévue à 11h au Barachois devant la Préfecture de Saint-Denis et notamment à Saint-Pierre par des militants anti-pass pour protester contre le Pass Vaccinale qui selon eux est une « atteinte à la liberté ». Plus d’information prochainement.

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un collectif appelle à la candidature de Christiane Taubira pour la présidentielle 2022

Une famille réunionnaise bloquée à Orly à cause du Covid…