in

Vers la réouverture des boîtes de nuit, même sans l’incontournable «dancefloor» ?

Après plus d’un trimestre sans avoir ouvert leurs portes et jusqu’ici sans aucune éventualité de pouvoir rouvrir, les discothèques souhaitent que dès le 10 juillet, l’ambiance festive revienne; et ce, conformément aux conditions soumises par la situation du Covid-19. Il n’y aura donc ni piste de danse ni brassage. Les amateurs de danse pourraient rester à leur table et parfaitement respecter les règles barrières.

Selon les professionnels locaux, se passer de quelques mois d’inactivité est assez tolérable. Mais au vu de la conjoncture actuelle, cela peut encore durer plusieurs mois, et ceci n’est aucunement bon pour les affaires.

Il y a de cela quelques jours, des DJ ont « mixer pour protester » à Paris, afin de revendiquer la réouverture des boîtes de nuit. Certains clament que le monde nocturne doit être relancé et que les discothèques devraient pouvoir à nouveau recevoir des clients dès le 10 juillet. La scène festive et musicale est trop à la traîne,une réouverture s’impose ! Trop de concerts et d’événements ont dû être annulés, et cela n’est vraiment pas bénéfique.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Nanie

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Résultats du Bac 2020 : un excellent taux de réussite, mais aussi quelques échecs

«Les disparus anonymes» : mobilisation en faveur des enfants disparus en Île-de-France