in

Fausse alerte à la prise d’otages à Saint-Paul

Jeudi soir dernier au moment de la fermeture d’un supermarché à Saint-Paul un braquage a eu lieu. Deux individus armés ont pénétré par la porte de service et ont tiré dans la foulée et sur un agent de sécurité.

Pris de panique, des employés se sont isolés puis ont appelé les secours pour signaler une prise d’otage. Il n’en était rien, les 2 braqueurs ont en effet pris la fuite bien avant la mise en place du dispositif.

Ce dispositif comprenait 60 gendarmes, une unité des forces spéciales du GIPN ( Groupe d’Intervention de la Police nationale), un hélicoptère survolant la zone. Un périmètre de sécurité a été installé dans les rues bouclant toute la zone.

Au moment de l’assaut du GIPN, le magasin était désert. La brigade d’identification criminelle s’est rendue sur place pour prélever des indices.

Plus d’éléments à venir dans les prochains jours…

Crédit photo : Radar 974

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Baptiste.T

Membre depuis 2015.

Spécialité:  journalisme d'investigation, politique et fait-divers

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

2 commentaires

Ajouter une réponse
  1. Hier soir sur les réseaux sociaux disons les States, l’hélico, escadrons de gendarmerie.
    Par contre mi pense que le bande plaisantins y doit pas dors tranquil

  2. A retenir que les secours ont été plus rapide que les forces de l’ordre pour intervenir. I doit être le temps zot i fini la partie belote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Ici Y dit toute » : la nouvelle « Tatie Rosine » victime de la censure

Neymar devient Parisien : les fans du PSG aux anges à La Réunion