in

De la crise sanitaire, aux drames de la mer : la Préfecture fait le point

Lors de sa dernière apparition, la directrice du cabinet du préfet de La Réunion évoque les tristes réalités rencontrées dans l’île ces derniers temps :

Plusieurs points ont été évoqués, allant de la gestion de la crise sanitaire de la Covid-19 lors de la fête de la Saint Sylvestre, la campagne de vaccination, la sécurité routière, les actes de vandalisation, les décès en mer.

  • La gestion de la crise sanitaire de la Covid-19 pendant la fête de la Saint Sylvestre : les mesures resteront à appliquer lors de la fête de Nouvel an. Des policiers et des gendarmes seront omniprésents sur la route afin de gérer la circulation et aider les habitants de l’île à respecter les mesures prise liées à la crise sanitaire actuelle.
  • La gestion de la campagne de vaccination prochainement: le début de campagne de vaccination a été évoqué lors de cette entrevue. La campagne de vaccination débutera une fois que tous les préparatifs seront prêts et que tout sera sécurisé. La date n’est pas encore communiquée mais ce qui est sûr c’est qu’elle aura lieu dans les premières semaines du mois de janvier.
  • La sécurité routière : depuis le début du confinement, le nombre d’accident et de victimes sur les voies routières se sont multipliés ces derniers temps. Cela malgré les nombreuses opérations menées par les forces de l’ordre et les contrôles renforcés comme les retraits des permis de conduire, l’immobilisation des véhicules, installation des radars, la mise en garde à vue.
  • Les actes de vandalisation : des radars ont été incendiés par des inconnus ces derniers temps. Ces actes de vandalisation sont condamnés par l’Etat et inadmissibles selon la loi. Ces dispositifs coûteux font parties des codes de la route et donc il est fortement puni par la loi de les vandaliser. « “Nous en sommes à cinq radars vandalisés. À chaque fois ce sont des actes inadmissibles, on porte plainte, il y a des poursuites judiciaires en cours. Ce sont des dispositifs coûteux donc c’est de l’argent public qui est gaspillé et ça met en danger les autres. Que cherche-t-on quand on détruit un radar si ce n’est à mettre en danger son voisin ? Ils seront systématiquement remplacés. ”annonce-t-elle.
  • Les décès en mer : rien que durant ces derniers jours, deux personnes ont perdu la vie en mer. Elle fait appel à la vigilance : “L’océan reste violent et peut entraîner des comportements dangereux. Il faut toujours rester extrêmement prudent aux abords de la mer, vérifier les conditions météo et attendre que le poste des sauveteurs soit armé lorsqu’on a des activités de baignade ou de plaisance. La mer n’est pas facile dans l’océan Indien, il faut rester vigilant.”

JP Junior

Contenu posté par Miranaraz

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

COVID-19 : Première dose de vaccination administrée en France et très prochainement à La Réunion

Le célèbre couturier Pierre Cardin s’est éteint