in

COVID-19 : Première dose de vaccination administrée en France et très prochainement à La Réunion

Covid-19 : La France a entamé sa première vaccination 

Après la Grande Bretagne et les Etats Unis, la France vient de passer à la première injection du vaccin contre la Covid-19 ce dimanche 27 décembre dans la matinée. Il s’agit du vaccin produit par le laboratoire américain Pfizer et le laboratoire allemand BioNTech. La première personne à en bénéficier s’agissait d’une septuagénaire à l’hôpital de Sévran en Seine Saint Denis. Le chef de l’Etat a félicité cette ancienne habitante du Bourget et affirmait : « Nous avons une nouvelle arme contre le virus : le vaccin. Tenir ensemble, encore ».

Un million de vaccinés dans les deux prochains mois

Accélérer le taux de vaccination afin de mieux gérer la propagation de la Covid-19, tel est l’objectif de toutes nations en cette crise de Covid-19. Le gouvernement français prévoit de vacciner plus d’un million de personnes d’ici fin février.

Comme vu lors des prises de parole du Président Macron et du Premier Ministre Jean Castex, les plus vulnérables seront les plus sensibilisés. La campagne se fera auprès des maisons de retraite et des EHPAD, ciblant les plus vulnérables tels les personnes plus âgées les personnes retraitées âgées de plus de 65 ans et enfin les personnes âgées de 16 ans et plus.

La mobilisation est très sollicitée et ce malgré le scepticisme qui ronge les gens sur l’efficacité de ce vaccin et ses effets secondaires.

La campagne de vaccination se poursuivra à la Réunion 

Après la première vaccination au Métropole, La Réunion prépare sa première vaccination pour début janvier 2021. Dès le début de la semaine, l’île recevra des super-congélateurs  pour la conservation des doses de vaccin à une température de -80 degrés. Les premiers à en bénéficier seront aussi les personnes âgées de plus de 75 ans. Comme les pays ayant déjà optés à la vaccination, la dose à administrer sera en deux prises : la première dose à administrer et la deuxième dose au bout d’une vingtaine de jours. La vaccination ne sera pas non plus obligatoire mais fortement conseillée.

JP Junior

Contenu posté par Miranaraz

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tapage nocturne: 1000 PV établis en moins de 3 mois à Paris

De la crise sanitaire, aux drames de la mer : la Préfecture fait le point