in

Une clause d’insertion au profit des jeunes réunionnais

La maison de l’emploi du Grand Sud, en partenariat avec différentes entités, propose la clause d’insertion au profit des jeunes réunionnais. On parle de clauses sociales qui seront introduites dans les cahiers des charges des marchés publics. Parmi les initiateurs du projet, on retrouve différentes collectivités comme la commune, la région, l’État, SEM, etc. L’action vise particulièrement les jeunes réunionnais de niveau Infra 5, c’est-à-dire ceux qui ont un niveau inférieur au CAP ou au BEP.

 

La maison de l’emploi du Grand Sud souhaite mettre en œuvre la clause d’insertion sociale et professionnelle. Mais cela requiert une volonté politique et l’établissement d’une cellule d’ingénierie sociale. Parmi la démarche à suivre, on retrouve l’information, la formation, la coordination des acteurs et de tous les partenaires concernés. Dans la démarche, on retrouve également le choix des marchés et l’établissement des modalités d’insertion, le calcul de pourcentage, la participation d’un opérateur territorial, etc.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Aurélie Phileas

« J'écrie, donc je suis... »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le thé blanc Réunionnais ou la renaissance d’un trésor vert oublié

Penchak-Silat le self-defense des commandos s’ancre à La Réunion