in

La fièvre de l’or gris frappe La Réunion

Partout dans le monde, la terre ne présente que plaies béantes, partout sans exception. Des forêts, des villages entiers laissent la place à des carrières et des chantiers immenses. L’exploitation à outrance des terrains est grave.  La Réunion n’est évidemment pas épargnée par la fièvre de l’or gris…

Le protocole qui spécifie la valorisation des terrains agricoles aurait incité les agriculteurs réunionnais à vendre en masse leur terrain rocheux. L’initiation a été faite en énonçant que ces derniers pourraient être eux-mêmes acteurs dans la construction de la Nouvelle Route du Littoral.

Ainsi, de grandes superficies de roches sont hyper exploitées par le groupement Vinci-GTOI-SBTPC, grandes sociétés de lobbing. Le ballet des camions transporteurs est incessant, de jour comme de nuit. Les projets avancent à grands pas, parfois sans faire fi de quoi que ce soit ni de qui que ce soit. Entre autres, le non-respect de la sécurité des travailleurs. Tel ce drame grave survenu dans le chantier de Sainte-Anne, où pendant 2 h un employé a été coincé sous une tractopelle qui s’est renversée. Sa jambe a été écrasée sous l’énorme engin…

Les résultats d’enquêtes de la direction de l’aménagement et des agents de la DEAL, sont consternants. En effet, à part le non-respect de la régie des travailleurs, il a été démontré qu’il y a bien exploitation à outrance : la surface et le volume exploités étaient largement dépassés par rapport aux normes autorisées. Malgré cela, sous diverses pressions, l’État a bien fini par permettre la poursuite des travaux…

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Aurélie Phileas

« J'écrie, donc je suis... »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les fonctionnaires réunionnais bloqués en métropole veulent rentrer

Les réunnionnais ont droit à 4 périodes de soldes par an