in

Rencontre littéraire avec Djabiri Madi à la Délégation de Mayotte de Saint-Denis

Ce samedi 13 novembre 2021, l’écrivain mahorais, Djabiri Madi est intervenu pour présenter ses deux œuvres aux étudiants mahorais de La Réunion.

Celui-ci est né le 2 octobre 1974 à Acoua, au nord de Mayotte. C’est un écrivain et poète qui relate dans ses poèmes l’attachement de l’auteur envers sa terre natale et à la langue de ses ancêtres. Il est aussi un homme politique mahorais puisqu’il a occupé des fonctions à la Mairie d’Acoua.

Cette rencontre organisée par l’Union des Étudiants et Élèves Mahorais de La Réunion en partenariat avec la Délégation de Mayotte à La Réunion avait pour but de faire découvrir l’histoire littéraire de Mayotte à travers sa tradition, son identité culturelle et linguistique, mais également de découvrir le parcours inspirant de cet écrivain.

Lissilamou Toumbou, président de L’UEEMR  à fait une briefe présentation des actions qui sont menées par l’association des étudiants mahorais à La Réunion comme par exemple l’accueil des étudiants à l’aéroport, la distribution des colis alimentaires ou encore les cours de soutien. Il a tenu à remercier l’équipe de la Délégation de Mayotte à La Réunion, mais aussi les participants.

La rencontre s’est suivie d’une minute de silence en hommage à Coco Machoula, une des chatouilleuses du combat Mayotte-Française décédée le 11 novembre 2021 avant la reprise officielle de l’événement.

Tous au long de cet évènement, Djabiri Madi a échangé sur les questionnements des étudiants par rapport à ses œuvres, mais aussi sur l’identité de la culture mahoraise à travers les danses, les traditions ou encore le combat de Mayotte-Française avec une poème rendant hommage aux chatouilleuses. 

Ses deux œuvres sont intitulées « la Valse des djinns » et « L’éclaboussure du sang d’honneur ».

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Réunion a (de nouveau) son KFC

Y aura-t-il un couvre-feu avant Noël à La Réunion ?