in

Journal.re s’engage contre les Fake News

Journal.re fête cette année ses cinq ans d’existence. Durant ces cinq dernières années, comme tous les médias qui existent à la Réunion, nous nous sommes engagés à vous donner les meilleures actus sur l’île. Et comme tous les médias traditionnels français à ne citer que Le Monde, la France Info, la Libération ou encore l’agence de presse France Presse qui luttent depuis des années contre la désinformation, Journal.re, le journal participatif peï s’engage également dans la lutte contre les fake news. Nous nous engageons à vérifier la véracité de toutes les informations fournies par nos journalistes participatifs avant de les publier sur le site.

Le fake news, c’est quoi ?

Fake News, pouvant être traduit littéralement fausses informations pour les non-anglophones, est défini par la loi française comme des « allégations ou imputations inexactes ou trompeuse d’un fait de nature à altérer la sincérité d’un scrutin, diffusées de manière délibérée, artificielle ou automatisée et massive”. Ainsi, une fake news, selon la législation de notre pays, s’inscrit surtout dans un cadre électoral.

Mais la désinformation « intox » peut aussi atteindre d’autres domaines, surtout au niveau social. Il peut s’agir d’informations délibérément fausses ou truquées émanant d’un ou plusieurs individus dans le but d’induire en erreur ou d’obtenir un avantage financier, politique, idéologiques… Des informations pouvant aussi et notamment porter directement atteintes à la vie privée d’autrui.

Quelles sont les peines encourues pour la diffusion de fake news ?

La loi punit toute personne qui porte atteinte volontairement à l’intimité de la vie privée d’autrui, quels qu’en soient les moyens ou le procédé utilisés. Toute personne source de fake news peut encourir une peine d’un an d’emprisonnement accompagné d’une amende de 45 000 euros. D’autres textes font mention d’un emprisonnement d’un an et d’une amende de 15 000 euros le fait de publier tout montage réalisé avec les paroles ou l’image d’une personne sans son consentement, par quelque voie que ce soit.

Comment repérer les fake news ?

Avec l’évolution de la technologie, les infox circulent plus vite surtout depuis l’apparition des réseaux sociaux. Pour sa part, Facebook a annoncé il y a quelques années qu’il allait renforcer ses équipes de modérateurs pour lutter contre les fausses informations. Le géant des réseaux sociaux.

Les outils pour dénicher les fake news

Pour détecter les fake news, il existe des plateformes collaboratives qui peuvent confirmer la véracité de certaines informations. Les plateformes comme Hoaxbuster ont d’ailleurs comme principal objectif de lutter contre la désinformation.

Les différents médias traditionnels ont, eux aussi, dédié des pages entières sur leurs sites internet pour lutter contre les fausses informations. On peut par exemple citer Décodeurs pour le journal Le Monde ou Vrai ou Fake pour la France Info.

Il existe également des pages entières dédiées à traquer les fake news sur les réseaux sociaux. Pour Facebook et Twitter par exemple, vous pouvez trouver des pages comme Fake investigation qui parlent d’informations qui ont déjà fait le buzz, mais qui s’avèrent être fausses.

Les astuces pour dénicher les fake news

Mais outre les logiciels spécialisés qui détectent les fausses informations, il existe également des techniques simples qui peuvent vous aider à les repérer sans avoir besoin de la technologie.

  • Avant tout, vous devez d’abord identifier la source de l’information. Posez-vous la question : d’où provient cette information et quelle est sa nature ?
  • Vous devez ensuite contextualiser l’information, c’est-à-dire vérifier sa date, les lieux et les personnes impliquées. Essayer aussi de croiser l’information. A-t-elle déjà été reprise ? Si oui, par quel type de média ?
  • Servez-vous aussi de votre esprit critique. Tentez de trouver les raisons et l’intérêt de la diffusion de l’information.

Mais ce que vous devez maîtriser surtout c’est vos émotions. Les émotions, les opinions ou encore les préjugés peuvent altérer les jugements.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par La Rédaction

C'est vous qui faites l'actualité !

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bourde de Jean Castex : Jean Messiha qualifie le gouvernement de «Bande de nuls»

14 Juillet : affrontements entre manifestants et forces de l’ordre à Paris