in

Méfions-nous de la Télé-réalité : Le cas de la polémique des Bouchons Réunionnais

Quelques jours après mon arrivée sur l’Île de la Réunion, j’ai assisté à l’émission La Brigade avec mon partenaire local au Snack RT. Nous avons été interviewés comme clients et avons donné notre avis très positif sur les bouchons traditionnels et revisités par la Brigade.

Devant l’immense polémique, déclenchée par les propos du chef Jérémy Moscovoci, je m’en tiendrais aux faits et rien qu’aux faits.

Sans être un critique gastronomique, mon métier m’amène à manger chez mes clients restaurateurs tous les jours et à reconnaître des produits mangeables et immangeables. Nous travaillons sur l’accueil touristique et je donne souvent en exemple l’accueil incroyable du peuple réunionnais que nous avons eu dans tous les lieux de restaurations pendant mon séjour. Je compte rapidement y amener ma famille en vacances.

Notre société est passée plus de 22 fois en reportage TV au niveau régional, national et international (i24 en Israël) et nous connaissons un peu les rouages de ces médias.

La Brigade est une émission de télé-réalité et comme toute émission de télé-réalité, elle doit faire du buzz pour faire de l’audience, en prenant parfois certaines options au montage qui ne reflètent pas toujours la réalité. La Brigade a été tournée par 909 Productions (Las Vegas Academy sur W9 et L’île des vérités sur NRJ12..), donc si on a vu un peu ces émissions, on reste dans la même philosophie.

1ère contre vérité, les bouchons cuits dans une huile de plusieurs mois (lettre au peuple réunionnais chef Jérémy Moscovoci)

Nous avons assisté le matin au changement d’huile des friteuses et discuté avec le patron Thierry qui avait mis le paquet à tous les niveaux pour bien recevoir ses hôtes avec toute son équipe. Il nous a dit que c’était un devoir pour lui de bien représenter son Île et son bouchon.

Il a été sélectionné par la production pour son cadre et la qualité de ses bouchons.

On ne peut pas imaginer qu’un restaurant de plage prévenu à l’avance, invitant tous ses amis cuisiniers réunionnais des restaurants voisins à cette émission de TV,  fasse exprès de mettre à disposition des candidats des bouchons avariés.

Quel est le statut juridique des candidats ?

Depuis la jurisprudence, les candidats de télé-réalités sont normalement, payés et  apparentés à des salariés, et dans ce cas doivent accepter les règles de la production (accepter de travailler et revisiter les spécialités de l’Île de la Réunion et dont le Bouchon fait partie). Visiblement et dès le départ, la texture du bouchon traditionnel n’était pas la tasse de thé de certains chefs (mais c’est la règle de l’émission). La production a décidé de mettre l’accent sur cet incident, c’est son choix pour faire le buzz.

2ème contre-vérité ou trop forte orientation de la production

Aucun témoignage des clients qui ont goûté le bouchon traditionnel et le bouchon revisité n’est passé dans l’émission. On a tous aimé les 2 versions, ils nous ont filmé pour donner notre avis positif et aucun bouchon était dégueulasse (sur ceux que nous avons mangé).

Conclusion

Il y a eu surtout une orientation polémique de la production associée à un chef déjà connu pour son égo. C’est de la télé-réalité et faut pas s’attendre à autre chose, mais ce type d’émission peuvent faire des dégâts auprès de braves gens pas préparés à ce monde cruel qu’est la télé-réalité.

Si on n’aime pas un produit régional, on peut dire que ce n’est pas son truc, mais cela ne sert à rien de vexer toute une population très attachée à ses traditions. Je viens d’un département la Charente où on fait des petits escargots gris à toutes les sauces, appelés cagouilles, qui est notre emblème départemental. Je peux comprendre que tout le monde n’aime pas ça. Mais comme à la Réunion : ON NE TOUCHE PAS AUSSI A NOS CAGOUILLES.

Le bouchon à la Réunion c’est sacré, et le Snack RT ne méritait vraiment pas d’être embarqué dans cette polémique. Le mieux est d’aller vérifier par soi-même la qualité des produits de ce restaurant de plage à l’Étang Salé.

A quand un bouchon réunionnais aux cagouilles ?

What do you think of this post?
  • Totoche (2)
  • LOL (2)
  • Super (1)
  • Nul (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Jean-Philippe VERGER

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

4 commentaires

Ajouter une réponse
  1. Bonjour, les bouchons n’ont jamais été cuits à l’huile, c’est ce qu’avait affirmé le chef Jérémy Moscovoci  » des bouchons cuîts dans une huile de plus de 3 mois ». Nous avons juste témoigné que l’huile avait été changé le matin et donc sur ce point c’était une contre vérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les « Gardiens volcans » ne vieillissent pas

La canalisation des Hirondelles réapprovisionnée : un ouf de soulagement