in

Retour de vacances à La Réunion sous le signe du Covid-19

Photo : A. Meier

Le 25 janvier 2021 est la date qui a marqué la rentrée des élèves après les vacances estivales. Les écoles primaires, les collèges et les lycées ont accueilli près de 216 000 élèves. La sonnerie de la rentrée a bien retenti. Cependant, la crise sanitaire à La Réunion, qui se caractérise cette fois-ci par une variante de la maladie provenant de l’Afrique du Sud, corrompt une fois de plus le bon déroulement de l’année scolaire. Il est parfaitement normal que parents et élèves soient inquiets.

Les dispositions sanitaires toujours en vigueur

Venus avec leurs masques, les parents ainsi que les élèves s’interrogent sur toutes les mesures sanitaires à respecter, mais également sur la « septaine » qui vient d’être instaurée. En effet, pour les élèves et les professeurs de retour de voyage après les vacances, la septaine sera mise en place.

Ainsi, dans certains établissements, plusieurs élèves et professeurs devront être absents, étant donné cette nouvelle règle mise en vigueur. Selon les dires des responsables, cela ne serait pas un problème, car la rentrée se fera de manière progressive, d’autant que les professeurs garantiront une continuité pédagogique. Les enseignants se chargeront de toujours envoyer des devoirs à leurs étudiants et veilleront à rester en relation avec eux.

Des élèves de Terminale soucieux de leur avenir

Pour les élèves de Terminale, le baccalauréat s’effectuera seulement en contrôle continu. Ce qui multiplie leurs inquiétudes quant à l’avenir de leurs études. En réalité, pour ces étudiants de la classe de Terminale, la principale problématique reste les examens du bac. Et pour cause, les premières épreuves seront remplacées par le contrôle continu, crise sanitaire oblige. Mais les responsables soulignent que cela ne devrait changer en rien la finalité du parcours scolaire. L’essentiel est de toujours bien étudier et de ne rien négliger. Attendu l’épidémie, il serait risqué d’entamer le bac comme à l’accoutumée.

Par ailleurs, face aux préoccupations des élèves et de leurs parents, les responsables se veulent rassurants. Ces derniers leur apporteront leur soutien, afin de mener à bien cette année scolaire et de faire en sorte que les épreuves du baccalauréat se tiennent normalement. Dans tous les cas, la vigilance sera d’actualité pour ces prochains mois d’études. Le virus est encore présent et les variantes de celui-ci sont aussi à prendre en compte.

JP Junior

Contenu posté par Nanie

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Guyanais brave le couvre feu pour le carnaval

Interview : Orlane une influenceuse Réunionnaise…