in

En quoi consiste le couvre-feu sanitaire ?

De nombreuses dispositions ont été prises afin de stopper la pandémie de coronavirus. Parmi celles-ci figure le couvre-feu sanitaire, qui a été spécialement établi dans les zones où l’alerte est maximale. Qu’est-ce que le couvre-feu sanitaire ? À qui s’adresse-t-il et où est-il instauré ? Voici quelques éléments de réponses.

Le couvre-feu sanitaire : kézako ?

Le couvre-feu sanitaire est l’interdiction aux habitants d’une localité, un département ou une ville, de circuler en toute liberté dans les lieux publics pendant un certain intervalle de temps, préalablement défini. Il est généralement mis en vigueur, en soirée, la nuit et en matinée. Il peut être décidé lors d’une urgence sanitaire, telle que la pandémie actuelle.

Qui peut le mettre en vigueur et où ?

Le maire peut décréter un couvre-feu au sein de sa commune, conformément à l’article L.2212-2 du Code général des collectivités territoriales. Cela accorde à la police municipale certaines missions, telles que celle de garantir la sécurité, l’ordre ou la salubrité publique.

Pourquoi le couvre-feu sanitaire est-il appliqué ?

Le couvre-feu sanitaire peut être effectif dans une zone où l’urgence sanitaire est en application. Ainsi, il permet de limiter les rencontres sociales et toute interaction humaine. Ce qui peut grandement contribuer à éviter la propagation du virus.

D’ailleurs en France métropolitaine, d’après certaines informations recueillies, le nombre de décès causés par l’épidémie a largement baissé grâce au couvre-feu sanitaire. Avec celui-ci, il semblerait que le nombre d’hospitalisation et d’évacuation en réanimation a également été revu à la baisse.

Quelques interdictions lors d’un couvre-feu sanitaire

D’abord, il faut savoir qu’un couvre-feu sanitaire est en principe fixé entre 21 h et 6 h du matin. Pendant cet intervalle, tout le monde est tenu de rester chez lui. Il est formellement interdit de se rendre dans les bars. D’autant que lors d’un couvre-feu sanitaire, les bars sont fermés. Aussi, personne ne peut sortir après 21 h, sauf si la sortie est justifiée par un document officiel.

Posteur Junior

Contenu posté par Nanie

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

"Il n'y a pas de deuxième vague" mais d'une houle, selon Philippe Herlin

Deuxième vague de Covid-19 : l’Europe en alerte maximale