in

Cyrille Melchior souhaite accentuer l’amélioration et la réhabilitation de l’habitat diffus

À La Réunion, de nombreuses familles vivent encore dans la précarité. L’Insee indique effectivement que 40 % de la population réunionnaise vit en dessous du seuil de pauvreté métropolitain. Sur les 114 grands quartiers de l’île, plus d’une dizaine est particulièrement atteinte avec notamment un taux important de chômage et un nombre important de personnes vivant dans des cases délabrées. Mais même si la plupart sont propriétaires de leurs logements, leurs situations les empêchent de payer les frais d’entretien et de réparation de leurs cases.

Le Département souhaite accentuer l’amélioration et la réhabilitation de l’habitat diffus. Trop de familles…

Publiée par Cyrille Melchior sur Lundi 8 juin 2020

Raison pour laquelle le Département sous l’initiative du Président du conseil départemental de La Réunion Cyrille Melchior souhaite « accentuer l’amélioration et la réhabilitation de l’habitat diffus dans le département ». « Trop de familles réunionnaises vivent dans la précarité et n’ont pas les moyens d’entretenir leur case. Nous devons, en collaboration étroite avec les communes mettre en œuvre ce volet social qui permettra aussi d’offrir de l’activité aux petites et moyennes entreprises, nombreuses à souffrir durement de la crise économique », annonce l’élu du canton de Saint-Paul sur son compte Facebook.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Ando

La véritable classe consiste à ne pas se faire remarquer...

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’économie française peut-elle se relever rapidement du Covid-19

Fierté Réunionnaise : Manu Payet débarque sur Virgin Radio