in

L’arrivée d’une machine à produire des masques est-elle tardive ?

Enfin, diraient les uns. Les autres estimeront qu’il est un peu tard. La région a réceptionné ce lundi 25 mai, la première machine de production de masques pour La Réunion. Ces machines pourront produire des masques chirurgicaux et des masques de type FFP2. Cinq machines seront prévues en tout.

L’investissement est important. Celle qui peut fabriquer des FFP2 a coûté environ 300 000 euros lorsque celle capable de fabriquer des masques chirurgicaux a coûté 200 000 euros. La région et deux industriels locaux se sont associés pour leur acquisition.
Certes, les masques seront toujours utiles mais le timing est loin d’être parfait. Le port du masque se pratique de moins en moins à La Réunion et le nombre de cas semble se tasser.

Néanmoins, le principe de la prudence incite à équiper La Réunion de ces unités locales de production. Selon l’OMS, il y a une grande probabilité que le virus ne disparaisse jamais.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Lapo Patate

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Victime de body-shaming, les fans de Léna Situations (Mahfouf) répliquent

Covid-19 : le cap des 350 000 décès bientôt franchi