in

Fin des pique-niques, port du masque obligatoire … le préfet siffle la fin de la récréation à La Réunion

Le ton est solennel, la voix grave. La Réunion est au bord du confinement. Dans un exercice inhabituel, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, a pris la parole ce vendredi 13 novembre 2020 durant les journaux télévisés d’Antenne Réunion et Réunion 1ère. Plutôt habitué aux conférences de presse, l’homme a voulu retranscrire la gravité de la situation et les mesures fortes qui s’imposent.

Des indicateurs dans le rouge

« Avec la Directrice générale de l’agence régionale de santé, nous avions décidé que si le taux d’incidence de l’île se fixait durablement au-dessus des 150 pour 100 000 habitants, je prononcerai le couvre-feu et que si le taux d’incidence dépassait les 200 pour 100 000 habitants, je déciderai du confinement », a-t-il expliqué d’emblée. Les Réunionnais savent donc à quoi s’attendre dans les prochains jours.

Les chiffres sont dans le rouge. Le taux d’incidence a connu une augmentation de 77 %. Le taux de positivité est de 4,5%. Le taux d’occupation des lits de réanimation par des patients COVID est de 23% sur les quatre derniers jours.  Concernant les autres indicateurs, il est à noter la progression forte du taux d’incidence chez les 15/25 ans et les 45/65 ans. Même si le taux de positivité des tests reste en dessous du seuil de vigilance (inférieur à 5%), l’occupation des lits d’hospitalisation et de réanimation progresse, c’est le plus inquiétant.

Mesures de couvre-feu et fermetures des établissements

Devant les faits, le préfet a décidé « en concertation avec les maires d’une stratégie de riposte graduée ». Si le taux d’incidence se maintient au-delà des 150 pour 100 000 mardi prochain, « je prononcerai un couvre-feu à 20h00 sur la commune », a-t-il expliqué par exemple en parlant du cas de Saint-André. Jacques Billant a pointé du doigt certaines structures. « Le résultat des contrôles de ce weekend est tristement édifiant : ce sont seulement 50% des structures qui respectent les protocoles. Je l’ai constaté et le Ministre des Outre-mer aussi quand nous traversions l’île. C’est inadmissible. Cela doit changer », regrette-t-il.

Pour éviter des mesures de fermeture générale, il demande « solennellement aux professionnels de se reprendre en main ». « Dans deux secteurs notamment, les résultats des contrôles des bars et des restaurants sont très mauvais : il n’y a pas de secret, il s’agit de Saint-Gilles et du front de mer de Saint-Pierre », pointe-t-il du doigt. Les restaurants et les bars y risquent donc de fermer à 21 heures, en cas de manquement.

Port du masque obligatoire

Le préfet a annoncé également que le port du masque sera obligatoire sur la voie publique partout, à partir du samedi 14 novembre.  « Les contrôles du respect du port du masque sont renforcés depuis une semaine. Après une phase de sensibilisation, ces contrôles menés par les services de police et de gendarmerie se sont accentués et accompagnés de sanctions depuis 10 jours », a-t-il précisé.

Fin des pique-nique 

C’était déjà dans l’air mais les pique-niques seront interdits dès ce week-end. « Les rassemblements familiaux ou amicaux non cadrés sont propices aux chaines de contamination. Nous voyons trop souvent des tablées de plus 6 personnes, des rassemblements qui n’ont pas lieu d’être compte tenu de la réalité sanitaire. De même, la consommation de nourriture ou de boisson debout ou dans l’espace public sera interdite, les gestes barrières n’étant alors pas respectées », constate Jacques Billant.

JP Junior

Contenu posté par Miss Sentinelle

A l’affût de l'actualité croustillante dans l'hémisphère Sud ou dans l'hémisphère Nord ! Journaliste participatif depuis 2016 ❤

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

« Argent braguette », travail au black… Bientôt repérés grâce à Facebook

15 Novembre 2020 : Passage à l’été austral.