in

COVID-19 : tout savoir sur le variant Sud-Africain qui devient de plus en plus inquiétant

Photo : Navy Medecine

Depuis son apparition, le virus de la Covid-19 ne cesse de continuer sa route en se multipliant. Trois variants ont été découverts par les autorités sanitaires à ce jour tel le variant Sud-Africain 501.V2, le variant Britannique VOC 202012/01, le variant Japonais.

Suivant le même trajet que la Covid-19, les mutants poursuivent leurs routes dans presque plus de vingt pays du monde. Le variant Sud-Africain poursuit son chemin discrètement et presque indétectable même sur les tests PCR contrairement au variant britannique qui est détectable par les tests PCR.

Le Variant Sud-africain à forte puissance

Ce variant de la Covid-19 a été détecté pour la première fois en octobre dernier en Afrique du Sud. Il fait partie des menaces sanitaires pour plusieurs pays et a été déjà repéré dans plusieurs régions de l‘Hexagone. Il a la capacité de se propager facilement et se transmet rapidement en ayant presque les mêmes manifestations que son cousin britannique. Contrairement au Covid-19, le 501.V2 ou le variant Sud-Africain se transmet facilement et touche majoritairement la population jeune. Ce virus est 70 fois plus contagieux.

Le Variant Britannique 

Le variant Britannique a été repéré en Angleterre vers mi-novembre dernier. Il s’est beaucoup multiplié en Europe ces derniers temps. Ce variant est facilement repérable par le biais d’un test PCR. Des cas ont été récemment aperçus dans plusieurs pays du monde comme le Mexique, les Etats-Unis, La Chine, l’Australie, l’Inde, La Russie, l’Europe.

Le vaccin sera-t-il efficace même pour les virus mutés ?

Alors que le monde est en pleine guerre contre la Covid-19, voilà d’autres maladies mutées prennent le relais. La course contre les vaccins se multiplie, les recherches s’approfondient, mais pouvons nous dire que les vaccins qui viennent d’être découvert sont-ils efficaces contre ces nouveaux variants ?

Après l’apparition du variant britannique puis du variant de la Covid-19 Sud-Africain, des questions se posent sur l’efficacité des vaccins découverts récemment dont la campagne est en cours dans le monde entier. Les chercheurs « n’osent pas » se prononcer. Des recherches prouvent que le variant Sud-Africain est moins sensible au vaccin malgré l’annonce du représentant du laboratoire Pfizer dans un communiqué que « les anticorps de personnes qui ont reçu le vaccin Pfizer-BioNTech Covid-19 neutralisent efficacement le SARS-CoV-2 avec une mutation ».

Comment éviter d’être contaminé par ces variants ?

Il faudra savoir la provenance telle ou telle personne représentant des symptômes pouvant être liés au Coronavirus, que ce soit de l’Afrique du Sud ou de l’Angleterre et procéder au prélèvement. Le but c’est de détecter l’origine de la maladie afin de casser cette chaîne de contamination et faire le nécessaire au cas où le cas se présente. Le virus circule et le risque de mutation s’accentue. Il est donc recommandé de faire un test à toute personne provenant d’un pays à risque, la mettre en quarantaine, refaire un test. Si le test s’avère positif, il faudra procéder à l’isolement. Concernant les précautions de base, il est important de respecter les gestes barrières, se laver les mains régulièrement ou utiliser le gel hydroalcoolique, respecter le port des masques et éviter tout rassemblement.

Il est parfois difficile de savoir s’il s’agit du variant britannique ou du variant sud-africain, mais il est nécessaire de continuer à respecter les gestes barrières et la stratégie de tester/alerter et isoler le patient concerné.

JP Junior

Contenu posté par Miranaraz

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Variant d’Afrique du Sud : Mayotte sous cloche durant 15 jours

Route des Makes : une jeune conductrice blessée par un bloc rocheux traversant son pare-brise