in

Covid-19 à La Réunion : la situation se dégrade, 8 décès en une semaine

Du 11 au 17 décembre, ce sont 4 558 nouveaux cas de Covid-19 qui ont été identifiées à La Réunion (contre 3 374 la semaine précédente), portant le taux d’incidence à 532,5/100 000 habitants (394,5 /100 000 habitants la semaine précédente). Le nombre moyen de cas journaliers s’est élevé à 651 tout au long de cette semaine (contre 482 la semaine précédente). Le nombre de clusters est également en hausse. Ces trois derniers jours, le taux d’incidence a continué d’augmenter et s’élève désormais à 550/100 000 habitants.

Au cours de la dernière semaine, 78 576 dépistages ont été réalisés (c’est le nombre le plus élevé depuis le début de la crise sanitaire). Le taux de positivité est lui aussi en forte hausse à 5,8 % (contre 4,5% précédemment). Les taux de positivité les plus élevés concernent les plus de 75 ans et les 25-44 ans. Le variant Delta représente plus de 95 % des mutations détectées. Toutefois, 19 cas positifs au variant « Omicron » ont été identifiés à ce jour. Les opérations de séquençage se poursuivent pour d’autres cas considérés comme suspects.

Sur les 7 derniers jours, les admissions en réanimation et en médecine pour Covid-19 sont en augmentation. La très grande majorité des patients hospitalisés en réanimation ne dispose pas d’un schéma vaccinal complet. Cette semaine, on déplore huit décès liés à la Covid-19 (6 d’entre eux n’était pas vaccinés).

A compter de cette semaine, la vaccination est ouverte à tous les enfants de 5 à 11 ans.

Un peu plus de 22 % de la population éligible n’est pas encore entré dans le schéma vaccinal. Pour se protéger des formes graves, tous sont fortement encouragés à réaliser au plus vite leur première injection ou à bénéficier de leur rappel vaccinal dans le délai requis. Des créneaux de rendez-vous sont disponibles dans les centres.

Comme au niveau national, l’épidémie connait une forte accélération ces dernières semaines dans l’île. Afin de lutter contre la propagation du virus en cette fin d’année, il est impératif d’avoir le niveau de vigilance le plus élevé lors des moments de convivialité qui présentent, nous le savons, des risques toujours élevés de contamination. Il convient de limiter le nombre de convives, de respecter les gestes barrière (masque, distanciation sociale, aération des pièces, lavage des mains…), de se faire tester avant, et ne pas participer en cas de symptômes.

Face à l’accélération de la propagation épidémique, le strict respect des nouvelles mesures préfectorales collectives en vigueur depuis le 21 décembre s’impose à toutes et à tous.

Situation sanitaire

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer le 21 décembre 2021 les décès, intervenus au cours des 7 derniers jours, de huit patients originaires de La Réunion :
– 1 personne était âgée de 45 à 64 ans,
– 7 personnes étaient âgées de plus de 75 ans.

Ils présentaient tous des comorbidités. Six n’étaient pas vaccinés.

Du 11 au 17 décembre, 4 558 cas ont été recensés en 7 jours (contre 3 374 la semaine précédente). Le taux de positivité est en hausse à 5,8 %.
Le taux d’incidence hebdomadaire est en forte hausse à 532,5/100 000 habitants (contre 394,2 la semaine précédente.

Le nombre de dépistages réalisés sur la semaine est en nette augmentation, soit 78 576 tests réalisés, niveau le plus haut jamais atteint.

Parmi les 4 558 nouveaux cas de la période, on note pour les cas renseignés :
• 2 899 cas classés autochtones,
• 19 cas classés importés,
• 8 cas classés autochtones secondaires.

Compte tenu des 65 494 guérisons et des 401 décès depuis le début de la crise sanitaire, 5 900 cas sont encore actifs à ce jour.

Posteur Junior

Contenu posté par Miss Sentinelle

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Disparition du « frère » de guitare de Johnny Holliday

COVID-19 : bientôt le retour de l’état d’urgence sanitaire à La Réunion ?