in

Un meurtre pour 150 euros, deux montres et une chevalière ?

Un crime sous fond de misère sociale s’est déroulé en mai dernier a connu son dénouement ces dernier jours. L’accusé âgé de 44 ans au pied du mur fomente un plan pour recueillir quelques euros car la faillite de son entreprise la totalement ruiné et criblé de dette.

C’est lors de la visite d’un appartement qu’il s’en prend à son propriétaire l’agresse et le ligote avec du scotch qu’il avait mis dans une valise pour l’occasion. Il fouille alors sa victime et trouve des euros et quelques broutilles. Le principal accusé cri à l’accident le parquet au meurtre. La victime de 71 ans décédé d’une asphyxie. Après avoir nettoyer le corps de sa victime, l’accusé le dispose dans une valise et s’empresse de quitter l’immeuble ou vient de se produire l’impensable il immerge ensuite le corps dans un étang à Seneffe ce qui permettra de retrouver Jean-Pierre Schmerber et de démarrer l’enquête. Verdict aujourd’hui…

Posteur Junior

Contenu posté par fait divers

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Accident mortel à Saint-Leu : les circonstances du drame

Se sera double « BAD » pour R-Vins feat. Manimal et Speed Faya