in

L’arrestation violente de Javier Ordoñez embrase la Colombie

Le monde est en ébullition, non pas à cause du Covid, mais à cause de la tension de plus en plus forte entre les communautés et les forces de l’ordre. Cette fois-ci, ce n’est pas aux Etats-Unis mais en Colombie. Comme dans le cas de George Floyd, la diffusion sur les réseaux sociaux des images de l’arrestation violente de Javier Ordoñez a mis le feu aux poudres.

Cette arrestation musclée a conduit sur la mort de ce père de famille mercredi 9 septembre. Ce qui a déclenché des émeutes qui enflamment la Colombie. Sur les vidéos partagées sur les réseaux sociaux, on distingue deux policiers qui envoient de longues décharges électriques à l’ingénieur Javier Ordoñez à terre. On entend également à plusieurs reprises l’ingénieur leur demander d’arrêter. Javier Ordoñez est décédé à l’hôpital, après avoir été conduit au commissariat, dans les heures suivant l’arrestation.

Depuis l’annonce de la mort du père de deux enfants, de violentes protestations, marquées par des affrontements avec la police, embrasent la Colombie. Depuis, au moins 11 personnes ont perdu la vie, des centaines ont été blessées, et des dizaines de postes de police ont été détruits. Des affrontements violents ont également éclaté dans la nuit à Medellin, au nord-ouest,  et Cali, au sud-ouest du pays.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Aurélie Phileas

« J'écrie, donc je suis... »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’atelier de danses traditionnelles réunionnaises reprend au conservatoire

Grève « Covid » au lycée Antoine de Saint-Exupéry des Avirons