in

La Pousse : les forces de l’ordre confisquent une 205 GTI trafiquée

Samedi dernier, la brigade de Saint-Paul a sévi à Cambraie. Il y avait une pousse dans cette ville réunissant plusieurs participants ainsi que plus d’une centaine de spectateurs tout excités. Cette réunion a perturbé le trafic ainsi que les habitants du quartier. La gendarmerie sont donc entrés en scène pour dispatcher les gens présents. Pendant cette réunion, 3 véhicules ont été envoyés en fourrière administrative dont une « 205 GTI », qui a été modifiée et allégée c’est-à-dire trafiquée.

Mais pourquoi la pousse a-t-elle été interdite ?

La gendarmerie a noté plusieurs infractions comme détention de faux permis de conduire, des assurances non à jour, des émissions de fumées toxiques, des plaques d’immatriculation non conformes, et la liste est encore longue. La gendarmerie n’a pas diffusé s’il y avait d’autres infractions comme consommation d’alcool ou de drogues, mais il y en avait sûrement. Certaines personnes ont trouvé cette descente comme inapproprié et que les gendarmes auraient mieux fait de sévir là où il y a de l’insécurité, mais cette dernière débute la plupart du temps dans ce genre d’attroupement. Ce qui fait que cette réunion est toujours mal vu. En plus le bruit des machines et pousseurs incommodent toujours certains habitants qui aimeraient avoir la paix dans leur quartier. Ils ne se sentent pas en sécurité en voyant ces étrangers qui sont loin d’être calmes d’où l’intervention des forces de l’ordre. Il devrait y avoir une place spéciale où on peut permettre aux passionnés de pousse de s’adonner à leur passe-temps sans perturber la vie des autres. On ne doit pas oublier que la liberté doit s’arrêter là où débute celui des autres, et on ne peut pas caser ou limiter les bruits seulement dans son secteur n’est-ce pas ?

Posteur Junior

Contenu posté par Miss Sentinelle

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Maeva Ghennam victime de slut-shaming ?

Campagnes de désinformation et influence britannique… que se passe-t-il outre-Manche ?