in

CoolCool

Le bac marron : une nouvelle collecte pour le territoire de la Cinor

La Cinor collectera les déchets alimentaires biodégradables et les transformera en compost. De quoi réduire les déchets dans les décharges. Elle utilisera pour ce faire des bacs marron pour changer !

De nouvelles bennes à ordures et des stations de tri se trouvent dans la partie nord de la Réunion. Après avoir utilisé les bacs gris ou jaune pour d’autres collectes, un autre bac de couleur marron fait son apparition sur l’île.

Que contient un nouveau conteneur ?

Ces nouveaux bacs seront notamment utilisés pour les déchets biologiques (c’est-à-dire les déchets alimentaires biodégradables). Ils contiendront donc des légumes, des fruits, des fleurs fanées, des restes de nourriture, du marc de café et même des peaux d’œufs… Chaque ménage recevra des sacs bio compostables, qui seront placés dans des « bioseaux ». Ce sont les sacs qui seront placés dans un seul bac de couleur marron. Des agents seront déployés sur place pour expliquer les instructions de commande et répondre aux questions des utilisateurs maisons individuelles et collectives de la ville.

Une fois les déchets collectés, ils entrent dans le centre multicanal. Ils seront compostés avec les déchets végétaux, puis transformés en compost, qui sera ensuite remis au service de l’agriculture et mis à la disposition des citoyens gratuitement via les déchetteries. Par conséquent, l’utilisateur pourra restaurer le sol qu’il aidera à réaliser en classant les gestes.

JP Junior

Contenu posté par Ando

La véritable classe consiste à ne pas se faire remarquer...

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Un commentaire

Ajouter une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Manu Key de Mafia K’1 Fry se dévoilera dans une biographie

Covid-19 : le cap des 1 million de décès désormais dépassé selon l'OMS