in

Redynamisation du Port : un troisième portique nouvelle génération mis en place

Dorénavant, le grand port maritime de La Réunion est doté de trois portiques pour fluidifier les débarquements de conteneurs. Le nouveau portique a coûté la bagatelle de 8 millions d’euros est 30 fois plus performant que les anciens.  Il peut traiter jusqu’à une trentaine de containers par heure. Les grues de bords utilisées depuis des années déchargent à peine 10 containers par heure.

 

Le portique devrait donc traiter près de 50 000 containers par an. Désormais, La Réunion est prête à accueillir plus souvent de grands navires qui ont des capacités de plus de 9 000 EVLP (unité de mesure d’un conteneur de 20 pieds de long). Le 20 avril dernier, le Port a accueilli pour la première fois le CMA CGM TANYA, porte-conteneurs de la compagnie maritime française CMA CGM, ce qui constituait une grande première.

 

Limité jusqu’à la fin de l’année dernière à des navires de 4 000 à 5 000 EVP, avec des contraintes de tirant d’eau et de portée de l’outillage, le Port est dorénavant capable d’accueillir et de manutentionner des navires de la catégorie du CMA CGM TANYA, affichant 300m de long pour 48m de large. La venue régulière de ce type de navires a été possible grâce à la réalisation des travaux de modernisation de l’infrastructure portuaire inaugurée en janvier 2016, et de l’acquisition de nouveaux portiques à conteneurs, comme celui inauguré ce mardi 26 avril.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Aurélie Phileas

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réhabilitation du lycée Roland Garros : la région met les points sur les « i »

La semaine la plus longue du mois…