in

Un collectif dénonce la gentrification qui touche les Réunionnais

La gentrification représente un phénomène plus que courant à La Réunion. Elle se développe dans les zones urbaines. Son fonctionnement est simple : les classes favorisées deviennent propriétaires des terrains anciennement occupés par des gens ayant un niveau de vie moins aisé. Une fois acquis, les riches bénéficieront des profits qui leur sont exclusivement destinés. De leur côté, le quartier sera démuni de tous les avantages économiques et sociaux.


Le lotissement Carosse se considère comme un laboratoire de gentrification. Il procède à des analyses sur le phénomène. D’après les statistiques, la menace de gentrification pèse sur La Réunion. Dans quelques dizaines d’années, les Créoles disparaitront peu à peu du territoire. Et à ce rythme, il y aurait 300 000 personnes venant de la Métropole en 2070.

Il existe des bons côtés si on parle de gentrification. En vendant leurs maisons et terrains aux plus riches, les Réunionnais ex-propriétaires pourront avoir une certaine somme. Ils auront ainsi la possibilité d’acheter un bien dans un autre quartier au bénéfice d’un « déracinement ».

Par contre, la valeur culturelle tendra à disparaitre. Ces zones deviendront des « interdits » pour ceux qui n’appartiennent pas à la classe des riches. De ce fait, l’écart entre riches et pauvres se creusera davantage.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Ando R

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Et si le trésor de la Buse gisait depuis deux siècles à Saint-Philippe

Avez-vous cédé au Jelly Belly Challenge à la Réunion ?