in

Incivilité du Préfet, l’association Canestri s’explique

Comme nous l’avions rapporté, le préfet avait été pris en flagrant délit d’incivilité samedi dernier, lors de la commémoration de la mort de Elio Canestri attaqué par un requin en avril 2015 aux Brisans. Quelques explications ont été avancées pour expliquer l’inexplicable lors d’une réunion sous la houlette de la sous-préfète Ambroise Chantale, M. Canestri et M. Bouton organisateurs de l’événement issus de l’Association Elio Canestri, M. Flores élu à la Mairie de Saint-Paul et quatre simples citoyens représentants du CCH.

 

Selon M. Canestri, le président de l’association Elio Canestri, le Préfet est sorti de sa voiture. Le président de l’association a demandé au chauffeur de se garer à l’emplacement réservé aux personnes en situation de handicap. Un arrêté préfectoral/municipal a été émis d’un commun accord avec la sous-préfète de Saint-Paul et M. Flores élu de la mairie de Saint-Paul pour privatiser l’espace.

 

L’emplacement pour personnes en situation de handicap n’avait donc plus la même fonction, selon eux. Pour le Président de l’Association Canestri les photos ont été publiées par la presse à cause d’une incompréhension. Les images ont été diffusées au JT du soir, aux heures de grande écoute. Pour Canestri, « il se trouve que peut être que le préfet ne savait même pas que sa voiture était garée à cet emplacement ».

 

Pour le CHF, malgré des explications invérifiables, l’acte d’incivilité est un fait. C’est un arbre qui cache la forêt de la société réunionnaise. Les autorités qui peinent à mettre en place les mesures concrètes pour l’intégration des minorités. « Les lois sont faites pour tout le monde, même pour Monsieur le Préfet », défend une représentante de l’association.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Papangue

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Un commentaire

Ajouter une réponse
  1. Exactement. Les lois sont les mêmes pour tous.
    Des associations subventionnées, bien malgré nous, avec l’argent public, pensent-elles qu’elles sont intouchables et méritent des passes-droits.
    Marre des injustices, du mépris affiché par certains sur cette île.

    Bravo à l’association qui tente de nous faire respecter. Bonne continuation à elle.
    Le préfet devrait sortir un peu de ses coquetèles et se mêler aux réunionnais d’en-bas..; (du moins ceux que certains jugent d’en bas !!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Des tranches d’espadon avec des vers gluants !?

Crise du BTP : les négociations ont échoué, la grève et les blocages continuent