in

Mobilité urbaine : un tramway nommé désir à La Réunion

C’est un projet dans les petits papiers de la région depuis de longues années. Le Schéma d’Aménagement Régional (SAR), approuvé par décret en Conseil d’État en novembre 2011, avait préconisé la réalisation d’infrastructures de type Transport en Commun en Site Propre (TCSP) à court-moyen terme dans chaque bassin de vie et définit, à plus long terme, un tracé de principe pour la réalisation du Réseau Régional de Transport Guidé (RRTG) entre Saint-Benoît et Saint-Pierre en passant par le Nord et l’Ouest.

En 2018, le projet Run Rail est né. Le choix d’un mode ferré léger au sol avait été établi. D’un tracé de 150 kilomètres, ce nouveau transport en commun reliera à terme Saint-Benoît à Saint-Pierre en passant par le Nord et l’Ouest. Les Réunionnais avaient été invités à participer à la concertation préalable du projet Run Rail en 2019. Près de 230 contributeurs, dont 560 par voie numérique, avaient répondu. Les réponses étaient favorables.

Un nouveau pas a été franchi dans la concrétisation du projet. Le comité technique s’est réuni ce 14 septembre. Les appels d’offres seront lancés ce 15 septembre. Le choix des candidats aura lieu en décembre et l’attribution finale du marché dans un an. Le chantier débutera par le tronçon « Nord » au grand dam de l’Est. « Nous avons bien mesuré et entendu les attentes de l’Est. Mais c’est une question de cohérence. Cela n’aurait eu aucun sens de faire partir un tramway de Saint-Benoît », explique Fabienne Couapel-Sauret, l’élue régionale chargée des transports, dans les colonnes de Clicanoo. Doté d’une enveloppe de 288 millions d’euros la Région Réunion s’est engagée sur un tracé de 10 km, comprenant 10 stations de Duparc à Bertin.

La première portion du Run Rail reliera donc Duparc à Bellepierre, via le boulevard sud. Les débuts des travaux sont prévus 2023 pour une mise en circulation programmée pour 2025. Mais le (mauvais) souvenir du Tram Train est encore dans toutes les têtes, pour ce tram qui se fait tellement désirer. « Le projet Tram Train a été annulé par une décision du Tribunal administratif. Pourquoi vouloir toujours ressasser le passé ? Nous, on est dans le futur », tempère Fabienne Couapel-Sauret.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Aurélie Phileas

« J'écrie, donc je suis... »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Piqûre de rappel : le dengue sévit toujours

Lebreton inaugure le Burger King de Saint-Joseph