in

Début de la campagne de vaccination au Royaume-Uni : la fin du Covid-19 ?

Même si certains scientifiques ont critiqué la rapidité avec laquelle le Royaume-Uni a lancé sa campagne de vaccination, c’est une grande première qui risque de changer la donne. L’archipel britannique est le premier dans le monde à avoir autorisé le déploiement du vaccin de l’alliance américano-allemande Pfizer-BioNTech. La Russie a aussi commencé à distribuer durant le week-end son propre vaccin, Spoutnik V.

En France, comme dans l’Union européenne, une décision est attendue d’ici à fin décembre. En Angleterre, au pays de Galles, en Écosse et en Irlande du Nord, la priorité est donnée aux résidents et employés des maisons de retraite, une tâche compliquée par les défis logistiques liés au besoin de conserver le vaccin à – 70 degrés. Suivront les soignants et les plus de 80 ans, et ainsi de suite par âge décroissant. Selon des journaux britanniques, la reine Elizabeth II, 94 ans, et son époux le prince Philip, 99 ans, seront vaccinés prochainement. Ils pourraient même le faire en public afin d’encourager le plus grand nombre à se faire vacciner et contrer les anti-vaccins.

 

Posteur Junior

Contenu posté par Super Payet

« N'est pas influenceur qui veut ! »

Cliquez sur les Htags de cet article

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

C1: interruption du match PSG vs Basaksehir suite à un supposé propos raciste

La France hexagonale passe du confinement au couvre-feu à partir du 15 décembre 2020