in

Coronavirus persistant : quand les symptômes persistent des jours après

Crédit photo : NIAID - GOSP

La France entière est toujours en pleine phase de déconfinement, malgré encore la présence du Coronavirus. Durant la pandémie qui a fait de nombreuses victimes, des milliers de personnes atteints du Covid-19 ont toutefois pu regagner leurs foyers après quelques jours passés à l’hôpital.

Toutefois, même si les lits d’hôpitaux se vident progressivement, plusieurs personnes affirment ressentir encore les effets secondaires du virus une vingtaine de jours après les premiers symptômes. « Il y a des jours corrects et d’autres rebelote : difficulté à respirer, fatigue extrême, problèmes de concentration. J’ai perdu le goût et l’odorat », témoigne une Lilloise de 46 ans, pensant être tirée d’affaire, mais qui fait encore une rechute après 15 jours. Baptisé « Coronavirus persistant » par les spécialistes, ce phénomène touche des milliers de personnes dont la moitié ont des tests Covid négatifs. Leurs sangs ne montrent aucune trace d’infection.

Ainsi, selon Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans les Hauts-de-Seine, il s’agit d’un phénomène jusqu’ici inexplicable, mais qui a « probablement une part psychosomatique ». Il « concerne des gens contaminés au tout début du confinement, essentiellement des femmes qui ont la quarantaine, et qui n’ont pas pu consulter à l’époque. Parce qu’il faut rappeler qu’on était très occupé par la vague épidémique », indique Benjamin Davido sur l’antenne d’Europe 1, samedi dernier dans le « Grand Journal du Soir ».  

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Ando

La véritable classe consiste à ne pas se faire remarquer...

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2e tour des municipales : le port de masque sera obligatoire le jour du scrutin

Patrick Serveaux : « Sommes-nous les bâtards de la République (à La Réunion) ? »