in

Une pratiquante bannie d’un temple de Saint-André

Voici un cas qui ne va sûrement pas passer inaperçu à la Réunion. Une femme membre du temple tamoul de Saint-André, n’a plus le droit d’entrer dans l’enceinte de l’édifice religieux, par ordre du président de l’association du temple, alors qu’elle a fréquenté les lieux depuis environ 40 années.

Cette ordonnance a été effective depuis le 6 novembre. Le président l’a bien prévenue : si elle se risque à aller à l’encontre de cette décision, le procureur de la République ainsi que les autorités seront informés. De son côté, la fidèle a entrepris des démarches, pour faire intervenir la Ligue des Droits de l’Homme, mais aussi le comité interreligieux de La Réunion. Mais quelle a donc été la cause de cette expulsion ? En fait, elle a tout bonnement filmé une partie du culte avec son téléphone mobile. Mais selon le président, sauf autorisation de sa part, personne n’est habilité à filmer les cérémonies.

What do you think of this post?
  • Totoche (1)
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Aurélie Phileas

« J'écrie, donc je suis... »

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Emmanuel Macron clash le président du Burkina Faso ?

Nou sa manze chou de palmiste pou les fêtes