in

Un homme admis aux urgences pour une déchirure aux parties intimes

Les faits se sont déroulés au Viêt Nam. Un homme se blesse après avoir eu un rapport sexuel trop intense. L’homme, âgé de 59 ans, a été transféré d’urgence à l’hôpital d’HO-Chi-Minh-Ville suite à une déchirure du frein du prépuce de son pénis. L’homme aurait voulu tenter une nouvelle position avec sa partenaire et s’est fait très mal aux parties intimes. Selon les médecins de l’hôpital son pénis a viré au violet et qu’une opération chirurgicale a été nécessaire. Les mots du médecin sont clairs : «Sans une intervention chirurgicale en temps opportun, le patient peut souffrir d’un dysfonctionnement.»

Pour vous aider à mieux comprendre, une petite révision de cous d’anatomie s’impose notamment un petit rappel de ce qu’est « le frein ». Le  frein du prépuce est un fil triangulaire reliant l’extrémité de la verge au morceau de peau appelé, prépuce qui recouvre celle-ci. Lors d’un rapport sexuel, ce fil triangulaire peut se rompre et provoquer une douleur intense ainsi qu’une hémorragie vu que l’organe masculin est très vascularisé.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)

JP Junior

Contenu proposé par Joël T

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Un commentaire

Ajouter une réponse
  1. Une rupture de frein, c’est bénin!
    le sang coule à l’extérieur et est rouge, une compresse d’eau froide suffit à ralentir puis arrêter l’écoulement de sang.
    Il n’y a pas de quoi s’inquiéter, j’ai vécu personnellement 2 ruptures de frein, cela cicatrise facilement et rapidement sans interventions extérieures.

    Il semblerait que ici avec les premières phrases, on a à faire avec une « fracture du pénis ».
    Rupture des cloisons internes du/des corps spongieux . Le sang se répends à l’intérieur du pénis, le pénis se déforme et devient bleu ou violet, cela nécessite une intervention chirurgicale.
    Sans cette intervention la victime risque d’abimer ses capacités d’érection.

    On a cela en frappant très fort avec le pénis, le bassin de la partenaire hors de l’axe vaginal.
    Un contact violent du pénis à l’intérieur de la partenaire contre l’os pubien par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jonathan Rivière : « Voila comment les multinationales nous traitent ! »

Virus, bactérie et parasites dans l’eau que nous buvons à La Réunion