in

L’affaire Théo à Aulnay-sous-Bois prend une tournure identitaire

Un jeune sans histoire qui se retrouve au coeur de l’actualité en raison d’un contrôle d’identité qui tourne mal. Depuis 4 jours, les manifestations se succèdent en métropole pour demander « Justice Pour Théo » à Paris, à Rennes et Nantes des heurts éclatent.

Africa News titre « L’affaire Théo, un cas de violence « raciale » qui secoue la France » : un sous-entendu racial entre guillemets… La classe politique se positionne d’un côté les pros-police qui se rangent avec les forces de l’ordre et de l’autre (principalement la gauche) des hommes politiques qui soutiennent le jeune de 22 ans encore hospitalisé.

Durant son témoignage, Théo affirme que des propos à caractère racial auraient été tenus lors de son interpellation : « Ils m’ont traité de ‘négro’, de ‘bamboula’… »

Une affaire que certains comparent au décès d’Adama Traoré ; un jeune homme de 24 ans d’origine africaine décédé en détention dans des conditions non encore élucidées.

What do you think of this post?
  • Super (0)
  • Nul (0)
  • Totoche (0)
  • LOL (0)
  • Nèrvé (0)
JP Junior

Contenu proposé par Zoréole

Notez ce contenu en cliquant sur les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Présidentielles 2017 : François Fillon présentera son programme ce week-end à Saint-Pierre

« Suce la tête poisson madame… Doucement ou va avale le zo ! »